Fermer la publicité

Le campus universitaire Saint-Michel/Sévigné poursuit sa construction

Loire le 28 décembre 2014 - Emilie MASSARD - Agglomération stéphanoise - article lu 841 fois

Le campus universitaire Saint-Michel/Sévigné poursuit sa construction
Atelier d'architecture Rivat - Le nouveau bâtiment accueillera les étudiants à la rentrée 2015 sur le site de Sévigné

Saint-Michel et Sévigné, deux établissements de l'enseignement catholique stéphanois, ont fusionné en 2013 et sont entrés dans une phase de réorganisation de leurs sites. C'est un véritable campus universitaire qui verra le jour en 2016 sur le site de Sévigné.

Initiée en 2011, la fusion entre les deux groupes scolaires (Saint-Michel et Sévigné) a pris effet en 2013, pour qu’ils ne forment plus qu’un seul établissement sous tutelle jésuite, réunissant près de 2 300 élèves. Restait ensuite à réorganiser les deux ensembles scolaires qui accueillent des élèves de la primaire à l’enseignement supérieur.

« Nous avons souhaité regrouper l’ensemble de nos formations d’enseignement supérieur sur un seul et même site, explique Christian Cantegrit, chef d’établissement du groupe scolaire. Pour la première fois, tous les étudiants seront réunis sur un seul et même site, celui de Sévigné, rue Michelet à Saint-Etienne. Avec la création de ce campus, nous souhaitons créer une vraie vie étudiante, dans un cadre agréable pour les étudiants en plein centre-ville. Ce sera le premier campus universitaire catholique de la Loire. » Un campus qui accueillera près de 500 élèves suivant des formations paramédicales et sociales.

Pour accueillir au mieux ces étudiants, l’établissement a entamé la construction d’un bâtiment neuf sur le site de Sévigné. Ce bâtiment, imaginé par Julien Rivat et Virginie Peres, du cabinet d’architecture stéphanois Rivat, pourra accueillir les étudiants dès la rentrée 2015, et notamment ceux de l’Institut de formation en masso-kinésithérapie actuellement basé à Saint-Michel.

La rentrée 2015 verra également le transfert dans l’autre sens du lycée technologique de Sévigné vers Saint-Michel. Pour accueillir ces élèves, des travaux de réhabilitation seront effectués. « Nous allons repenser les espaces, et notamment les laboratoires, la restauration, etc. en réaménageant les bâtiments existants et l’espace libéré par l’enseignement supérieur, ajoute Christian Cantegrit. L’objectif est de garder l’aspect pavillonnaire du site, avec un espace dédié à chaque cycle. » La dernière phase consistera à réhabiliter les bâtiments existants du site de Sévigné pour accueillir l’ensemble de l’enseignement supérieur à la rentrée 2016.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide