Fermer la publicité

Le Billet vert : 2015, année charnière

Loire le 08 janvier 2015 - Xavier ALIX - Sports - article lu 20 fois

Et hop, rien de mieux qu'une rumeur, apparemment bien fondée si on en croit certains confrères - ceux crédibles - pour vous rappeler la fragilité de l'édifice.

Et hop, rien de mieux qu’une rumeur, apparemment bien fondée si on en croit certains confrères - ceux crédibles - pour vous rappeler la fragilité de l’édifice. L’année commence avec un retour sur terre : l’ASSE, comme n’importe lequel des bons clubs français n’est que poussière face aux rouleaux compresseurs économiques d’outre Manche et bien sûr aussi face à tous les autres « outres » possibles : Rhin, Pyrénées, voire des Alpes.

L’ASSE pourrait-elle se remettre sportivement d’un départ pour Arsenal de son excellent capitaine, au-delà de l’arrache cœur et âme que cela représenterait ? Même si cet absurde mercato d’hiver n’enlevait pas aux Verts leur meilleur défenseur, pas impossible de le voir partir à la fin de la saison en cas d’offre conséquente. On ne pourrait pas plus lui en vouloir qu’un supporter de Liverpool à Gerrard. C’est hélas une anomalie de l’Histoire qu’il ne doit qu’à ses blessures (étonnant que cela n’effraie pas Wenger d’ailleurs) de ne pas déjà évoluer à un niveau supérieur. Et l’horloge du temps tourne pour ce bientôt trentenaire.

Bien sûr, Perrin ne fait pas toute la Maison verte. Mais les fondations de celle-ci sont rigueur et solidité défensive. Comme l’illustre match après match, le parcours mathématiquement impeccable d’une saison abonnée aux 1-0. Comme l’illustre d'ailleurs encore la dernière rencontre. On voit mal, comment dans ce cadre là, le meilleur gardien de la L1 et peut-être même français ne pourrait pas être sollicité lui aussi par un grand club l'été prochain. Et il y a aussi l’architecte : Galtier pourrait avoir d’aussi légitimes envies d’ailleurs. Si ajouté à cela, un recruteur de grand club avait l’idée de regarder de plus près les prestations de Sall, compère parfaitement complémentaire de Perrin en charnière centrale. Voire même de son remplaçant, presque de luxe Pogba… Là, on se dit que 2015 pourrait bien être un rendez-vous central à négocier dans la progression de ce club.

 

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide