Fermer la publicité

Lancié entre Mâconnais et Beaujolais

Rhône le 03 juillet 2014 - La Rédaction - Beaujolais - article lu 764 fois

Lancié entre Mâconnais et Beaujolais
(D.R.)

Lancié est une commune viticole  bénéficiant de l’appellation Beaujolais et Beaujolais Village.

Il s’y trouve une quinzaine d’exploitations qui occupent presque la moitié du territoire communal. Sur la partie basse du village il y a quelques terres agricoles.
Seul commerce de proximité, un multiservice, aménagé par la commune, existe depuis 1990. Une quinzaine d’artisans sont répartis sur le territoire, et actuellement une zone d’activité de 3 ha qui accueillera 15 entreprises artisanales fin 2014, est en cours de viabilisation.
La pression foncière est assez forte, le nombre d’habitants ayant d’ailleurs doublé  les 20 dernières années. Plusieurs lotissements dans lesquels sont inclus 36 logements sociaux, de façon à permettre une certaine mixité entre les jeunes et les anciens, ont de ce fait été construits à proximité du centre bourg.  La commune possède les équipements publics nécessaires pour accueillir ces nouveaux arrivants, mais ne souhaite pas une augmentation trop rapide de la population. Cependant, vues les prévisions en cours, elle pense atteindre les 1 000 habitants d’ici 5 ans, après quoi cette croissance devrait se stabiliser, car il n’y aura plus de terrain constructible.

Sport communal et intercommunal

L’école de 4 classes - qui vont être portées à 6 puisque 2 autres sont en cours d’aménagement dans l’ancien logement de l’instituteur -, propose cantine et garderie périscolaire. Une nouvelle salle des fêtes a été construite en 2013, et la réalisation d’un terrain de sport est prévue pour 2015. Dans les bâtiments d’une ancienne entreprise de Lancié, la Communauté de communes va établir un gymnase de 1400 m², car il y a trop peu d’équipements sportifs dans le nord du Beaujolais. La commune aménage également l’ensemble des bâtiments publics, suivant les normes PMR (Personnes à mobilité réduite). En ce qui concerne la station d’épuration, les réseaux vont être repris, pour parfois faire du séparatif. Ceci représente un gros chantier qui doit commencer à la fin de l’année.
Offrant une quinzaine de chambres d’hôtes, et un café restaurant, Lancié est relativement touristique. Le château est un patrimoine certain, et la colline du Chatelard un site remarquable. L’ambition de la municipalité est de préserver ces paysages qui sont de toute beauté.

Bruno Lépine


Nombre d’habitants : 870
Surface communale : 660 ha dont 300 ha de vigne
Budget de fonctionnement : 700.000 €
Budget d’investissement : 300.000 €


Histoire :
Aux premiers siècles de l’ère chrétienne, lorsque les diocèses ont été créés, Lancié est inclus dans celui de Macon, la rivière de Douby, au sud du village, marquant une frontière naturelle. Après des siècles de tergiversation entre Mâconnais et Beaujolais, le sire de Beaujeu voulant prendre la main sur Lancié, la Révolution vient mettre un terme à ces chicanes, et le village intègre le département du  Rhône.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide