Fermer la publicité

Lancement du premier festival de « Conférences gesticulées »

Loire le 30 novembre 2015 - Louis Thubert - Forez - article lu 101 fois

Lancement du premier festival de « Conférences gesticulées »
DR - Initiée par Franck Lepage, le format des conférences gesticulées mélange politique, vécu et humour.

Du 4 au 7 décembre, le festival des Conférences gesticulées en Forez organise des soirées, mi colloque-mi spectacle. Les conférenciers traitent de différents sujets, avec toujours pour but de faire réfléchir.

Politique, écologie, sociologie, sciences de l'éducation... De nombreux intervenants, possédant à la fois le savoir scientifiques et l'expérience personnelle vont s'exprimer sur ces différents sujets, et bien d'autres, lors du festival des conférences gesticulées en Forez.

« C'est le côté à mi-chemin entre une intervention de type colloque universitaire et un one-man-show, qui nous intéressait. Cette forme hybride permet de toucher des gens différents », explique Sarah Wasserstrom, qui travaille pour le centre culturel de Goutelas, à l'initiative du festival. La rencontre avec Marc Pion, agriculteur, aura décidé le centre culturel à monter ce festival. Le même Marc Pion interviendra d'ailleurs samedi 5 décembre à Noirétable, pour une soirée sur le thème de l'agriculture paysanne et raconter son cheminement, de l'endettement au labourage avec un âne.

En tête d'affiche du Festival, on trouve Franck Lepage1. Celui qui se définit comme « militant de l'éducation populaire » plutôt que comme artiste ou humoriste, est à l'origine de plusieurs coopératives sur le sujet. Après avoir travaillé pour la fédération française des MJC ainsi qu'un passage comme conseiller ministériel, il a popularisé le format des conférences gesticulées. Et assume son engagement.

« Ce côté politique est revendiqué. On espère développer l'esprit critique du public », déclare Sarah Wasserstrom. Le festival veut, pour sa première édition, autant faire réfléchir les spectateurs que les pousser à agir.

Plus d'informations sur : www.chateaudegoutelas.fr/

1 Sa conférence, L'éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu, le 4 décembre à Montbrison, est la seule payante du festival à cause du cachet de l'intervenant.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide