Fermer la publicité

La ZAC centre-ville de Pont-Cheruy sur la bonne voie

Isère le 03 juillet 2015 - Claire Thoinet - Nord-Isère - article lu 742 fois

La ZAC centre-ville de Pont-Cheruy sur la bonne voie
Claire Thoinet - Le bâtiment Grammont, sauvé et réhabilité pour logements et bureaux

La zone d'aménagement concerté (ZAC) entre dans une phase concrète. Après les études, menées par la commune de Pont-de-Chéruy et son mandataire, Territoire38, le projet se découpe en deux tranches.

Après dépollution de la friche industrielle, acquisition du foncier, démolitions, création de la ZAC…, la première tranche est à l’œuvre. Le bâtiment Tréfimétaux et son terrain sont vendus à Seignerie investissement, promoteur, pour accueillir 24 logements locatifs, en partenariat avec l’OPAC38, et bureaux (sur trois plateaux), livrés début 2016. Le patrimoine bâti est maintenu et en cours de rénovation. Sa dégradation lente date de la période de flottement entre l’entreprise et la commune pour sa transaction. « Deux permis de construire ont été nécessaires, le bâtiment Grammont étant implanté sur Pont-de-Chéruy et Charvieu-Chavagneux. La population est satisfaite de la décision de le sauvegarder », précise Alain Tuduri, maire.
Les commerces proches ont intégré la ZAC pour la seconde tranche, pilotée par Isère habitat. Ce promoteur assurera l’accès à la propriété, avec 198 logements à terme, en face du parc. Le lot C (60 logements, R+3, T2 à 4) va être commercialisé. Les lots A,B et D seront attribués plus tard.
Si 790 000€ ont été nécessaires pour remblayer les caves et démolir la voirie, ce sont 360 000€ qui vont permettre de faire disparaître commerces et bâtiments dès juillet, travaux menés, à nouveau par l’entreprise Perriol de Salagnon, marchés obtenus après appel d’offres. La ville créera alors un axe nord-sud, entre les rues Grammont et de la Liberté, pour desservir le quartier et contribuer à une meilleure circulation en centre-ville. Cette entrée de Pont-de-Chéruy ville sera toute autre en 2016. La modernisation de la commune est en cours, alors que son bâti date du XIXe siècle. C’est déjà le cas à l’emplacement de l’ancien collège : 36 logements aidés, attribués en commission, s’allient à l’accession à la propriété. European homes a construit au total 98 logements.

Claire Thoinet
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide