Fermer la publicité

Saint-Chamond revoit sa forme de fond en comble

Loire le 02 avril 2015 - Xavier Alix - Agglomération stéphanoise - article lu 671 fois

Saint-Chamond revoit sa forme de fond en comble
Lancée en début de semaine, la campagne d'affichage annonçant le cinquantenaire de Saint-Chamond présentele nouveau logo

La municipalité profite du cinquantenaire du Grand Saint-Chamond pour lancer sa nouvelle identité graphique. Logo, magazine, site Internet : cette révolution visuelle valorise, dit-elle, la mutation de la ville. « Communication à tout va sans fond », estime l'opposition.

Lundi 30 mars, les Saint-Chamonais qui n’avaient pas le nez trop dans le guidon ont découvert, sans le savoir, la nouvelle identité visuelle de leur ville. Sur des affiches « 4 x 3 », des Saint-Chamonais de tous âges témoignent.

Il s’agit d’annoncer les célébrations des 50 ans du Grand Saint-Chamond1 les 3 et 4 avril. 31 habitants confiant leurs visages et ressentis. Portraits du photographe A. Rodamel, accompagnés de confidences, objets d’une exposition vendredi 3 et samedi 4 avril à Novacieries, place de la Liberté samedi 4 avril. Mais au-delà d’une campagne liée à l’évènement, les couleurs bleu foncé, bleu clair et blanche ainsi que la police de caractère affichées sont tout simplement la nouvelle identité visuelle de Saint-Chamond dont un nouveau logo visible en bas à droite qui remplace celui créé en 2009.

M magazine

« A l’origine, nous n’avions pas forcément prévu de changer l’ensemble, notre intention était avant tout de dynamiser la communication. Cela s’est concrétisé de cette manière avec les 50 ans, explique Stéphanie Calaciura, adjointe à la culture et communication. Avec ces personnes confiant leur ressenti, leurs attentes, ce qu’ils aiment et n’aiment pas ici, il y a l’idée d’ambassadeurs, la prise de conscience d’habiter dans la 3e ville du département, le droit d’en être fiers. La ville change et doit changer son image. De nouveaux outils accompagnent ce changement. »

L’agence Trenta a proposé un graphisme (4 650 €, logo compris) qui a séduit la municipalité par sa « simplicité ». Trenta a en fait remporté un marché plus large comptant en plus la réédition d’une brochure historique à 3 000 exemplaires, la création d’un e-mag complétant le magazine municipal à la maquette lui aussi adaptée à ce graphisme (le site Internet aussi qui sera modifié par le syndicat public Sitiv pour plus d’interactivité). Il sera réduit de 28 à 24 pages et dépourvu de publicité car  - « une régie coûte plus que ça rapporte », à l’image de Sainté Mag passant aussi à un format 20,5 cm x 27 cm. M, c’est son nouveau nom, remplace dès avril Saint-Chamond actu (datant d’octobre 2009 et relooké en novembre 2011). « “M“ fait référence aux arcades de l’hôtel de ville et à “aime ta ville“ », précise S. Calaciura. Un “M“ souligné par du bleu clair dans le nouveau logo.

Le précédent lancé début 2009 - pour 8 372 € TTC - va donc ainsi disparaître des documents municipaux petit à petit, le temps que les « réserves » s’épuisent. Il y a 6 ans, « il était temps de renouveler un logo qui n’avait pas été revu depuis très longtemps, justifie Stéphane Valette, ex adjoint devenu leader de l’opposition PS, mais la suppression de la mention “solidaire et active“ dès juin dernier par la majorité a illustré d’emblée une certaine mentalité.» A propos de la nouvelle identité visuelle, l’opposant regrette qu’« aucune information n’ait été transmise. Je l’apprends par vous. La majorité veut travailler sans opposition : il n’y a pas eu de conseil depuis le 26 janvier à cause de la campagne départementale du maire et il a fallu attendre fin 2014 pour des réunions de commissions ! Ce nouveau graphisme illustre une politique de communication à tout va plutôt que d’actions. En période de restriction, le budget com’ a pris 100 000 € sur 2015. C’est trop. »

Xavier Alix

1 Lire notre édition du 20 mars



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide