Fermer la publicité

La Ville de Grenoble et le cluster de Zelenograd unissent leurs forces dans le domaine de la micro et nanoélectronique

Isère le 07 janvier 2014 - Laurent Marchandiau - Actualités - article lu 1218 fois

La Ville de Grenoble et le cluster de Zelenograd unissent leurs forces dans le domaine de la micro et nanoélectronique
De gauche à droite : Vladimir Zaytsev, directeur général de la société de développement du cluster de Zelenograd, Aderrahmane Djellal, 15e adjoint à la Ville de Grenoble et Alain Astier, vice-président groupe de STMicroelectronics (© Laurent Marchandiau)

Il y a des coopérations technologiques qui rapportent.

Le partenariat conclut entre le cluster microélectronique Zelenograd (Moscou) et la Ville de Grenoble, le 19 décembre, s’inscrit clairement dans cette optique. Se renforcer à l’international Celui-ci a pour objectif de renforcer la compétitivité internationale de l’industrie des semi conducteurs dans leurs régions respectives. Mais pas seulement ! Les deux acteurs souhaitent engager des initiatives mettant en avant leurs points forts notamment à travers le transfert d’expérience tout en regroupant leurs compétences et ressources dans les domaines de l’éducation, la R&D, du business et des liens industriels. À cela s’ajoute une vision commune, les deux pôles de compétitivité en microélectronique et microtechnologies (Minalogic et Zelenograd) comptent renforcer leurs positions sur l’Europe, la Russie et au sein de la communauté des États indépendants. « Nous allons aller plus loin encore dans notre partenariat », indique Abderrahmane Djellal, 15e adjoint à la Ville de Grenoble en charge de l’emploi, l’économie, la recherche, l’insertion et la formation professionnelle. Et de poursuivre : « Nous ne pouvons plus rester seuls dans notre coin, nous avons besoin de collaboration forte pour travailler et innover ensemble. » Cet accord prévoit plusieurs actions concrètes dont le développement d’opportunités « gagnant – gagnant » pour l’intérêt mutuel des entreprises et des organisations des deux pôles comme des opérations de coopérations communes afin d’encourager l’innovation. « Avec ce partenariat, nous allons gagner en image collective dans cette compétition mondiale autour de la filière microélectronique en particulier », confie Abderrahmane Djellal. Un partenariat formalisant sept ans de coopération Cette coopération est un point d’orgue à la visite de la délégation russe à Grenoble mené par le vice-ministre du gouvernement de Moscou chargé de l’Industrie et des Sciences. « Au cours de ces trois jours, d’importantes informations sur la réussite du pôle grenoblois nous ont été communiquées. De nombreux contacts prometteurs ont été établis. Je suis convaincu que notre partenariat participera à la création de nouvelles entreprises », affirme Vladimir Zaytsev, directeur général de la société de développement du cluster de Zelenograd. Depuis que STMicroelectronics a conclu, il y a sept ans un accord avec Mikron, le premier fabricant de circuits intégrés en Russie favorisant l’émergence d’un cluster microélectronique à Zelenograd, ce cluster est devenu plus mature. Aujourd’hui, il compte une centaine de membres, dont plus de 70 entreprises totalisant un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars par an en croissance annuelle de 15 %. Et Vladimir Zaytsev de conclure : « Archimède disait : « donner moi un point d’appui et je soulèverai le monde. » Je suis convaincu que ce cluster et ce partenariat serviront de point d’appui pour développer de nouvelle technologie en Russie. »


Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide