Fermer la publicité

La-Tour-du-Pin : Groupement Economique des Vallons, une vraie force vive !

Isère le 16 février 2015 - Eric SEVEYRAT - Nord-Isère - article lu 476 fois

La-Tour-du-Pin : Groupement Economique des Vallons, une vraie force vive !
Patricia Perry-Tricoche - Jacques Gerbault et Claire Ballet assistante et animatrice du GEVT

Alors que les membres du Groupement Economique des Vallons préparent la soirée d'échanges entre chefs d'entreprises, commerçants, artisans, prestataires de services et professionnels libéraux que constitue l'assemblée générale intercommunale, rencontre avec Jacques Gerbault qui fait le bilan de son année de présidence.

Que représente ce premier mandat à la présidence du Groupement ?

Même s’il s’agit d’une première année de présidence le Groupement n’est pas une nouveauté pour moi faisant partie des co-fondateurs en 2004 avec diverses fonctions d’animations et de communication. Ce qui a changé c’est que nous sommes loin maintenant de la bataille historique des petits commerçants contre les grandes surfaces, aujourd’hui les centres villes ont besoin des uns et des autres. En 14 ans la situation générale a évolué, nous devons nous ouvrir aux autres sans exclusive. Un premier mandat aussi pour faire vivre l’intercommunalité et engager le dialogue entreprises-mairies. Nous devons rassurer les professionnels qui craignent pour la pérennité de leur entreprise d’où le besoin de se réunir. Peut-on y voir un des bons effets de la crise ! Le Groupement se positionnant bien comme une vraie force vive.

Quel est votre rôle au cœur de la vie économique aujourd’hui ?

Le GEVT s'est organisé pour accueillir et accompagner les 1100 entreprises des 10 communes des Vallons c'est-à-dire tous les agents économiques et nous sommes un vrai pilier du commerce avec l’objectif d’apporter une défense professionnelle élargie, adhérents ou non pour fournir un  conseil de « premier niveau » et si la situation le demande, une analyse plus poussée en collaboration avec nos partenaires. Aujourd’hui nos adhérents n’hésitent plus à s’afficher en ville avec leurs concurrents, c’est pour nous une grande victoire car l’animation commerciale est une partie importante de notre activité à laquelle se joignent maintenant les professions libérales, les prestataires de services, les PME et PMI. Nous sommes présents sur le terrain pour convaincre sans contraindre, de la  pédagogie économique en quelque sorte.

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Nous avons beaucoup à faire pour préserver les commerces, il y a eu trop de fermetures entre 2008 et 2014. Nous devons aider les porteurs de projet car trop souvent les créations d’entreprises se font sans les compétences requises. Petite satisfaction tout de même, 5 commerces  ont ouvert ou  vont ouvrir ce trimestre. Un comité de pilotage s'est mis en place avec la Mairie et la CCVT (communauté de communes) pour réimplanter des entreprises et surtout aller chercher de nouvelles activités. Nous ne travaillons pas en vase clos mais bien tous ensemble dans l’intérêt de tous et la 1ère préoccupation c’est de compléter l’offre. Le GEVT ne manque pas d’idées pour fédérer autour de projets d’animations comme la carte de fidélité « Festival » ou le chèque cadeau « Mon tour aux vallons » sans oublier les traditionnelles animations de printemps ou de Noël. Le mercredi 4 mars prochain, les acteurs économiques se retrouveront à La-Tour-du-Pin pour faire connaissance, et évoquer en toute liberté les aspirations et les préoccupations quotidiennes que nous avons en commun en tant qu’entrepreneurs.

Propos recueillis par Patricia Perry-Tricoche

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide