Fermer la publicité

La SNCF régions et intercité va s'installer à Lyon

Rhône le 22 avril 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 898 fois

:  Lors d’une visite de chantier de la future plus haute tour lyonnaise, dénommée Incity, en novembre dernier, Guillaume Pépy, le patron de la SNCF, avait évoqué cette possibilité.

Le 8 avril dernier, son nouveau directeur général SNCF Régions et Intercités, Alain Le Vern, l’a confirmée : l’intégralité de ses services, basés à ce jour à Paris, va rejoindre la capitale des Gaules dès janvier prochain, date prévue de la livraison du chantier Incity.
« Environ 150 personnes sont concernées. La direction générale aura par ailleurs des compétences élargies et une plus grande autonomie », a indiqué l’ancien président de la Région Haute-Normandie. Ses équipes occuperont deux étages d’Incity et rejoindront ainsi les équipes lyonnaises de la SNCF, elles aussi appelées à occuper la tour de 200 m de haut.
Au total, ce sont 18 niveaux de 1 200 m² de surface chacun, situés du 5e au 21e étage, qui seront investis par la SNCF, qui connaît d’ailleurs depuis peu le nom de son bailleur, à savoir la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes. 1 450 postes sont concernés, affectés aux services de la direction régionale Rhône-Alpes et à ceux, donc, de la direction générale Régions et Intercités, actuellement située dans la Tour Paris-Lyon. La mise à disposition des locaux est programmée pour le quatrième trimestre 2015 et la période prévisionnelle des transferts est fixée à début 2016.

Le chantier Lyon - Amberieu-en-Bugey - Genève se poursuit

Alors que, comme l’a annoncé le 8 avril Alain Le Vern, la Confédération helvétique a déjà investi quelque 1,2 milliard de francs suisses sur le chantier reliant Annemasse à Genève, celui de la ligne Lyon - Ambérieu-en-Bugey - Genève, lancé par RFF en 2014 moyennant un investissement de 13 Md€, va se poursuivre jusqu’en 2015. Ce chantier important concerne la remise à neuf des deux voies entre Lyon et Ambérieu-en-Bugey, d’une part, et la modernisation de la signalisation et la conversion 25kV de la ligne entre Bellegarde-sur-Valserine et Genève-La Plaine, d’autre part.
A noter qu’il s’agit là d’un axe très fréquenté puisqu’y circulent environ 240 trains par jour dans les deux sens (environ 115 TER, 33 TGV et entre 80 et 90 trains de fret). Les travaux préparatoires ont commencé en novembre 2013 et se sont achevés en mars 2014. Et les travaux principaux s’étaleront du 13 avril au 31 août 2014.
Ils vont s’effectuer de nuit, du lundi au samedi de 21 h à 6 h, mais nécessiteront la mise en place de limitations temporaires de vitesse en journée, qui vont à la fois réduire le débit de l’axe et aussi augmenter les temps de parcours de trois à sept minutes. L’objectif étant de rendre la voie à la circulation pour les trains assurant la pointe du matin. Sur la région Rhône-Alpes, plus de 975 M€ ont déjà été investis depuis 2008 et plus de 500 km de voies ont été remis à neuf.

T.C.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide