Fermer la publicité

La relation clients / fournisseurs enjeu de compétitivité

Rhône le 07 août 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 936 fois

La relation clients / fournisseurs enjeu de compétitivité
Céline Hugot, présidente de la Fédération des industries mécaniques Rhône-Alpes (D.R.)

Editée pour la troisième année consécutive, l’étude Peak Collaborative Index, qui mesure la qualité de la relation clients / fournisseurs, constituait le fil rouge de la journée de travail organisée par la Métallurgie du Rhône, en juin dernier.


A la lecture des réponses données par le panel représentatif* réuni cette année, il ressort que 74 % des entreprises interrogées sont aujourd’hui satisfaites de la relation qu’elles entretiennent avec leurs partenaires. Derrière ce chiffre, se cachent cependant des différences notables dans la lecture que font clients et fournisseurs. Les seconds (une majorité de TPE et PME dans l’étude) s’avèrent plus satisfaits de la qualité de la relation que les premiers (ETI et grands groupes) ; le différentiel est de l’ordre de 5 à 10 points selon les secteurs d’activités.
Florence Nöel, acheteur sourcing de Montabert, à Lyon, confirme : « La base de la collaboration clients / fournisseurs est la transparence. Nous essayons de communiquer ainsi avec nos fournisseurs, que les nouvelles soient bonnes ou mauvaises. Par conséquent, nous attendons en retour la même transparence de leur part. Nous voulons aussi qu’ils écoutent véritablement nos besoins. Quand on communique des prévisions, on attend que le fournisseur tienne compte de ces informations. Quand on communique une analyse et une étude d’écart de prix avec la concurrence ou avec des études menées en interne, on attend que le fournisseur prenne en compte ces études, fasse lui-même son analyse et soit à l’écoute de ce que nous avons à lui dire. »

Faciliter le développement des entreprises françaises à l'international

Céline Hugot, présidente de la Fédération des industries mécaniques Rhône-Alpes et de l’entreprise haut-savoyarde Viollet Industries, est de ces industriels qui croient fermement aux effets bénéfiques de l’amélioration de la relation clients / fournisseurs pour gagner des parts de marché. « Nous demandons à nos clients de faire confiance à leurs fournisseurs, notamment en termes de conception produit et process. Dans notre entreprise, la co-conception est la vraie valeur ajoutée à notre métier de tôlier chaudronnier. Nous concevons des racks métalliques spécifiques et le fait de travailler pour de nombreux secteurs nous a permis d’accumuler une expérience dans la conception de nos produits, que ne peuvent pas avoir nos clients. »
Pour Céline Hugot, cette approche permettrait notamment de faciliter le développement des entreprises françaises à l’international. Une lecture positive de la relation clients / fournisseurs derrière laquelle Thierry Barandon, directeur général adjoint de la Métallurgie rhodanienne, se retranche également : « Le travail de connaissance réciproque que nous avons initié en 2012 et le dialogue sur lequel il a débouché nous permettent aujourd’hui de mettre en valeur les processus de collaboration qui ont abouti à de belles réussites. »

J.D.


* 323 entreprises en 2014, soit une progression de 115 % par rapport à 2013, comprenant autant de clients que de fournisseurs et proposant une représentation des TPE, PME, ETI et grands groupes conforme à la réalité du terrain.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide