Fermer la publicité

La préfète de la Loire part pour le Pas-de-Calais

Loire le 28 janvier 2015 - Mathieu OZANAM - Collectivités locales - article lu 1206 fois

La préfète de la Loire part pour le Pas-de-Calais
Georges Rivoire - La préfète de la Loire à la rencontre des militaires affectés au plan Vigipirate dans la Loire

La préfète de la Loire, Fabienne Buccio, est annoncée partante pour le Pas-de-Calais. Elle avait pris ses fonctions en octobre 2011 à Saint-Etienne.

L’annonce selon laquelle la préfète quitte notre département pour le Pas-de-Calais a été relayée sur Twitter par le député socialiste Régis Juanico. Une mesure prise au cours du conseil des ministres du mercredi 28 janvier 2015 et diffusée sur le site de l’Elysée.

Mme Fabienne Buccio remplace le préfet du Pas-de-Calais, M. Denis Robin, nommé secrétaire général du ministère de l’Intérieur et haut fonctionnaire de défense du ministère de l’Intérieur à compter du 9 février 2015.

Nommée en octobre 2011 à la tête des services de l’Etat de la Loire, Mme Buccio avait occupé précédemment les mêmes fonctions dans le département de l’Eure pendant 2 ans.
Titulaire d’une maîtrise de droit public et diplômé de l’Institut régional d’administration (IRA) de Lyon, Fabienne Buccio est originaire de Gap (Hautes-Alpes). C’est dans cette préfecture qu’elle a occupé entre 1984 et 1994 différentes fonctions de chef de bureau, avant de rejoindre la préfecture de l’Orne en qualité de directrice des services du cabinet du préfet de l'Orne. En juillet 1997, elle gagne pour une année la Haute-Loire dans ces mêmes fonctions.
Chargée de mission auprès du cabinet de la présidence de la République en 2003, avant de devenir conseillère technique l’année suivante, elle est nommée préfète de la Mayenne en 2007, avant de prendre en charge la préfecture de l’Eure en mars 2009.

Mme Fabienne Buccio sera restée 39 mois à la préfecture de la Loire, sans égaler le « record » de 53 mois du préfet Jean-Paul Marty (août 1987 à janvier 1992) ou des 44 mois du préfet Michel Morin (août 2002 à mars 2006).

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide