Fermer la publicité

La Poste : le malaise grandit entre salariés et direction dans l'Ondaine

Loire le 05 mars 2015 - Emilie Massard - Société - article lu 508 fois

La Poste : le malaise grandit entre salariés et direction dans l'Ondaine
Emilie Massard - Le bureau de poste de Firminy fera peut-être l'objet de nouvelles réductions d'horaires cet été

La CGT PTT organisait une journée de mobilisation le mercredi 25 février dernier. Le motif de la grève : le mal-être des salariés dans les bureaux de poste de l'Ondaine depuis la réorganisation mise en place par la direction en juillet dernier.

« L’ensemble du personnel est en souffrance. » C’est par ces mots que Sébastien Soulier, secrétaire  général de la CGT PTT de la Loire, résume la situation dans les bureaux de poste de l’Ondaine. Le syndicat appelait à une nouvelle journée de mobilisation le mercredi 25 février, en invitant les salariés à la grève. Tout au long de la matinée devant le bureau de poste de Firminy, les salariés grévistes ont distribué des tracts à la population pour les sensibiliser à leur démarche, en présence également de quelques élus locaux venus témoigner de leur soutien.

Le malaise des salariés de la Poste dans l’Ondaine, s’il ne date pas d’hier, semble s’être renforcé depuis la réorganisation mise en place par la direction en juillet dernier, et qui a impacté les bureaux de poste de Firminy, Unieux, Le Chambon-Feugerolles et Fraisses. « Les amplitudes horaires de ces bureaux ont été diminuées, de près de 30 heures sur les quatre bureaux de poste, et plusieurs postes de travail ont été supprimés », explique Sébastien Soulier. « On assiste à une vraie dégradation du service public, l’ensemble du personnel est en souffrance, il y a un vrai ras-le-bol. Et en attendant la direction ne réagit pas, malgré nos alertes et le drame qui a pu être évité cet été, suite à la tentative de suicide d’une employée. On demande une amélioration des conditions de travail pour pouvoir de nouveau rendre un service public de qualité. » Les salariés de la Poste dénonçaient également de nouvelles réductions d’horaires prévues pour l’été 2015. « La direction ne prévoit pas de remplacer les congés d’été, et donc de réduire à nouveaux les horaires de 2 heures 30 en moyenne par jour. »

De son côté, la direction de la Poste Loire Drôme Ardèche justifie ces réorganisations par la  baisse de l’activité. Sur les 5 dernières années, les bureaux de poste de l’Ondaine aurait connu une baisse de fréquentation de près de 20%, ce qui imposerait une adaptation à ces changements. La direction ajoute également qu’elle a investi dernièrement 700 000 € dans la modernisation de ces bureaux de poste afin d’améliorer les conditions d’accueil des usagers, mais également les conditions de travail des salariés.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide