Fermer la publicité

La Passerelle crée des jardins partagés

Loire le 04 mai 2015 - Louis Pralus - Roannais - article lu 268 fois

La Passerelle crée des jardins partagés

La Passerelle, ferme d'accueil pour enfants à Saint-Symphorien-de-Lay, devient un grand carrefour de rencontres avec l'association Les Bruyères du désert.

Tout un monde gravite autour des 13 enfants  (6 à 12 ans) placés à La Passerelle aux frontières de Neulise et Saint-Symphorien-de-Lay. Activités de loisirs et de découvertes se multiplient avec des bénévoles ajoutant leurs savoir-faire aux compétences des éducateurs. Le grand point de rencontre est le jardin, le mercredi. Les enfants cultivent leur propre jardin, dont ils emportent les légumes chez eux pour les manger en famille ; ils participent aussi à l'entretien du jardin collectif.

Autre passion, les ruches : virée l'été dernier à Chalmazel où transhumaient les abeilles. Une vingtaine de ruches ont été ouvertes et les  enfants ont manipulé enfumoirs, lève-cadres et ils ont trouvé la reine ! Ils ont participé à un jeu sur la vie des abeilles et visité le musée de Sauvain. Ils étaient  à la fête de la pomme de terre en septembre où ils ont pris toute  leur place parmi quelque 100 bénévoles : confection des pâtés, service des  tables et vente...

L'association et le directeur veulent une maison ouverte à tous. Les partenariats s'enchaînent : Madeleine environnement, Accès domicile, Les Ailes froissées, les conteuses rendez-vous contes, polyculture, groupe de marche de Balbigny, maison d'enfants Les Marmousets de Saint-Etienne... Les bénévoles entraînent les enfants à cueillir les fruits, fabriquer des caisses, des paravents, soigner les animaux, planter l'arbre de leur passage mais aussi à faire leurs devoirs. Tout est fait avec les éducateurs. Les enfants fréquentent  des clubs de foot et  basket, vont au centre de loisirs de Saint-Symphorien-de-Lay et reçoivent aussi chez eux. Ainsi ont-ils vécu avec quelque 100 scouts, partageant  leurs veillées dans les bois. Terre de rencontres La Passerelle le sera encore. On renouvellera la journée passée à la ferme avec les enfants des Marmouset de Saint-Etienne ; les conteuses de Villerest reviendront. Et de nouveaux  jardiniers vont arriver : l'association propose des morceaux de terrain à la ferme des Bruyères à tous ceux qui ont envie de faire un jardin, adhérents ou non de l'association.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide