Fermer la publicité

La Tour-du-Pin : la nouvelle rue Aristide Briand inaugurée

Isère le 06 novembre 2015 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 593 fois

La Tour-du-Pin : la nouvelle rue Aristide Briand inaugurée
Patricia Perry Tricoche - Jean Paul Paget, Magali Guillot, Alain Moyne Bressand, Michel Savin, Fabien Rajon, Thomas Michaud et André Gillet

C'est sous un radieux soleil d'automne que la rue Aristide Briand à La-Tour-du-Pin, dont la rénovation ouvre la démarche d'embellissement et de sécurisation du centre-ville, était inaugurée en présence de nombreux élus et des riverains.

Une réalisation menée conjointement par la Ville et les Vallons-de-la-Tour (qui a la compétence de la voirie) "dans des temps record" devait dire Jean-Paul Paget, président de la CCVT. La rue Aristide-Briand a fait l’objet d’une rénovation complète sur une entrée de ville qui aujourd’hui s’ouvre sur l’hyper-centre avec une transformation visible en matière de largeur de trottoirs mais également d’embellissement comme la pose d’un revêtement de résine couleur corail ou la création d’espaces esthétiques.

Le premier accueille une borne royale dite de corvée du XVIIIe siècle qui avait pour vocation de délimiter les zones d’entretien par les paroisses, et le second un bassin en pierre habillé d’un massif végétal. Quant à la sécurisation et l’accessibilité, elles répondent aux exigences et aux normes en vigueur. Autant de travaux qui étaient attendus depuis trop longtemps par les riverains, devait dire le maire Fabien Rajon. Des travaux dont le coût global, de 146 000€ pour la Ville, ont été subventionnés en partie par le conseil départemental au titre de la mise en accessibilité et du plan de relance. Magali Guillot, conseillère départementale confirmait la subvention à hauteur de 60 % de la dépense liée aux travaux de mise en accessibilité.

Enfin Fabien Rajon conscient des répercussions évidentes pour les commerçants et la gène occasionnée aux riverains par la fermeture de la rue, insistait sur le fait qu’une collectivité agit dans l’intérêt des habitants. De nombreux élus assistaient à cette inauguration parmi lesquels Michel Savin, sénateur, Alain Moyen Bressand député, André Gillet, conseiller départemental.

Une première sortie officielle pour le sous-préfet, Thomas Michaud qui saluait cette réalisation tout en rappelant que l’action de l’Etat s’inscrit bien au cœur des territoires surtout dans une situation économique difficile ou il faut savoir continuer à mener des projets.

Patricia Perry Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide