Fermer la publicité

La Maison du devoir de mémoire : A la paix à la vie…

Isère le 22 décembre 2016 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 59 fois

La Maison du devoir de mémoire : A la paix à la vie…
Patricia Perry Tricoche - La maison du devoir de Mémoire 4, passage Saint Michel

Alors que Bourgoin Jallieu s'apprête à célébrer 50 ans d'union entre les deux villes, la Maison du Devoir de Mémoire, tout juste inaugurée, a trouvé sa place, sur le pont Saint-Michel qui lie Bourgoin et Jallieu, là ou chacune des associations patriotiques et combattantes apporte sa part de mémoire.

Une maison attendue depuis bien longtemps par les associations mais surtout un projet porté à bout de bras par Armand Bonnamy, président du Comité de liaison des anciens combattants, et délégué général du Souvenir Français pour l'Isère entre autres, avec le soutien de Marcel Colomb,vice-président  du Souvenir Français, artisan inlassable du devoir de mémoire auprès des jeunes générations depuis des décennies. Un lieu plus adapté à leurs besoins de centralité, d’accessibilité mais aussi de visibilité pour un projet qui leur tenait à cœur, ouvert aux écoles, aux collèges et lycées après 40 ans passés dans un local historique certes mais devenu inadapté. Si l’expression devoir de mémoire appartient au langage courant, en faire "un devoir", n’est pas seulement un exercice intellectuel, mais permet d’aider aux engagements nécessaires des futurs citoyens.

Armand Bonnamy et le maire Vincent Chriqui coupent le ruban symbolique

Homme de conviction, militant de la République,  Armand Bonnamy, professeur d’histoire à la retraite garde l’enthousiasme de la jeunesse pour raconter l’histoire de la France mais surtout celle de sa ville et de ce Dauphiné qu’il a si bien su s’approprier, celle aussi de ces hommes et ces femmes (il trouve qu’on les a trop oubliées) qui se sont engagés pour la liberté. Son credo au-delà de la satisfaction d’avoir désormais une vitrine ouverte sur la ville c’est bien l’accueil de tous les publics, toutes générations confondues.

Mais aussi, avec le Souvenir Français c’est d’être sur le terrain pour porter la bonne parole au travers des conférences, des expositions, des interventions dans les établissements scolaires des actions comme autant de passages de témoin pour perpétuer une mémoire qui doit rester vive. La maison du devoir de mémoire doit être le reflet de l’histoire et Armand Bonnamy lui a trouvé son image, celle du drapeau tricolore et de la colombe portant un rameau d’olivier.

Une symbolique forte qui ne devrait laisser personne indifférent. Ce lieu mémoriel donne toute la mesure et le poids de l’histoire locale, chaque association ayant trouvé sa place au cœur de la cité. De nombreux élus assistaient à cette cérémonie aux côtés du maire Vincent Chriqui.

Les Associations ayant intégré les nouveaux locaux : Le Souvenir Français, Rhin-et-Danube, 881è Section des Médaillés militaires, UMAC, ARAC, ARDTOAA, ACPG, FNACA, Secteur 7 de la Résistance.

Patricia Perry-Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide