Fermer la publicité

La maison des services publics de la CCBD inaugurée

Isère le 10 mars 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 620 fois

La maison des services publics de la CCBD inaugurée
L'inauguration du siège de la CCBD et de la maison des services publics (D.R.)

Au cœur de la zone d’activités du Rondeau, comme pour symboliser le dynamisme en direction des activités économiques, se dresse le bâtiment de 795 m2, dont le chantier, suivi par Gilbert Durand, vice-président à la CCBD, a coûté 1 293 245€, autofinancés avec une subvention du conseil général (190 000€).

« Regrouper, en un même lieu, les aides, enseignements, documents, supports, conseils, procédures en matière d’emploi, de logement, de santé, d’aide à la personne, administratives, voilà la vraie innovation à laquelle s’est attelée une commission d’élus sous la houlette de Patrick Ferraris », a résumé Guy Gagnoud, président de la CCBD. Cette infrastructure est prête à recevoir ces nouveaux services mais aussi de nouvelles entreprises, car 252 m2 de locaux sont dédiés, en, rez-de-chaussée, au tertiaire. La zone d’activités (15 h) voit sa surface connaître un remplissage à plus de 80% avec des terrains vendus ou en cours de négociation pour de prochaines installations de sociétés. La CCBD a aussi le projet d’accueillir sur le site un hôtel-restaurant. « La réunion des élus au sein de la CCBD est exemplaire. Je m’intéresse à cette maison pour le développement harmonieux du territoire et aussi en tant que président de la Mission locale Nord-Isère qui accueille et accompagne les 16-25 ans », a précisé Bernard Cottaz, conseiller général du canton. Sur 83 jeunes Dauphibalmois déjà rencontrés, 40% ont trouvé une solution en termes d’emploi. « Je vous félicite pour cette réalisation de qualité pour travailler, réfléchir, prévoir et apporter les services nécessaires au même endroit », a tenu a adressé Alain Moyne-Bressand, député, aux élus communautaires, avant de remettre la médaille de l’Assemblée nationale à Guy Gagnoud, qui achève-là, ses derniers moments à la tête de la CCBD avant de se retirer de la vie publique.

CT



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide