Fermer la publicité

Une maison de santé au coeur de la future grande région

Loire le 23 janvier 2015 - Louis THUBERT - Collectivités locales - article lu 85 fois

Une maison de santé au coeur de la future grande région
Louis Thubert - La maison de santé a coûté 1,4 M EUR et comporte un appartement pour accueillir remplaçants ou stagiaires.

Financée par la Région, la Maison de santé interdisciplinaire de Noirétable a été inaugurée le 16 janvier. Dans un territoire rural et montagneux, à l'extrême ouest de Rhône-Alpes mais au centre de ce qui sera Rhône-Alpes-Auvergne

Il y avait du beau monde à Noirétable, ce 16 janvier. La petite commune du Haut-Forez (1 600 habitants) a accueilli Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, André Chapaveire, vice-président de la région Auvergne, le sous-préfet André Carava, les sénateurs Bernard Fournier et Cécile Cukierman, sans oublier élus locaux, représentant de l'Agence Régionale de Santé...
Les « VIP » se sont déplacés pour deux raisons. Tout d'abord, pour l'inauguration d'une maison de santé dans la commune. Ensuite, Noirétable, située à la marge de Rhône-Alpes, se retrouverait à mi-chemin d'une ligne Clermont-Lyon, dans le cadre de la future région Rhône-Alpes-Auvergne.
Pour la maison de santé, c'est l'aboutissement d'un long travail, dans le cadre douloureux de l'exode qui frappe, depuis des décennies, les territoires ruraux. En 2009, un cabinet de médecins sollicite la mairie pour la construction d'un cabinet médical. La mairie est favorable, le projet se transformant pour devenir une maison médicale, portée par la communauté de communes des Montagnes du Haut Forez. Depuis septembre 2014, médecins et infirmiers y consultent, en attendant une diététicienne, un quatrième médecin ainsi qu'éventuellement des kinésithérapeutes et d'autres professionnels de santé. Pour un coût de 1,4 M €, sur 650 m² et trois étages, la maison de santé compte aussi un petit appartement pour les éventuels remplaçants, élèves infirmiers ou internes en médecine.
Pour les élus rhônalpins, l'ouest ligérien va prendre de l'importance dans le cadre de la future région. La maison de santé de Noirétable, financée à hauteur de 100 000 € par Rhône-Alpes, est l'un des projets de ce type auxquels la région participe. De plus, elle est labellisée « Montagne 2040 », un sigle qui reconnaît des projets structurants pour éviter une hémorragie démographique trop importante dans les territoires montagneux. Et cela en les dotant d'équipements à même de répondre aux besoins de la population... comme des maisons de santé pour empêcher la création de déserts médicaux. « J'espère que la future Région va nous aider à préserver la ligne SNCF menacée » a lancé Denis Tamain, maire de Noirétable à l'adresse de Jean-Jack Queyranne, en référence à la gare de la commune, située sur le trajet du TER Clermont-Saint-Etienne. Le président de la région s'est déclaré attaché à ne pas laisser ladite ligne fermer.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide