Fermer la publicité

La Loire, un nouvel Hollywood ?

Loire le 30 mai 2015 - Florence Barnola - Actualités - article lu 843 fois

La Loire, un nouvel Hollywood ?
Allo Ciné - Les Lendemains qui chantent a été tourné en partie à Saint-Etienne

D'ici quelques semaines une commission ligérienne du film va voir le jour à Saint-Etienne. La structure financée par les collectivités aura une légitimité nationale et sera l'interlocutrice des productions audiovisuelles qui souhaitent tourner leur projet sur le territoire.

Les Lendemains qui chantent, Bodybuilder, Géronimo, La Fille du Patron, Qui c’est les plus forts ?.... Ces deux dernières années ont vu nombre d’équipes de cinéma fréquenter le département Loire. « Un dynamisme s’est mis en place. Si on ne fait rien pour permettre qu’il se pérennise, cela peut retomber », explique Kamir Méridja réalisateur et membre de l’association stéphanoise, Ciel ! Les Noctambules qui est à l’initiative de la création d’une commission du film Loire qui devrait être opérationnelle dès septembre prochain.

« A la suite de l’expérience positive du tournage du film Coupable de Laetitia Masson (2006) que nous avions accompagné dans la Loire, nous avions amorcé une réflexion sur la création d'un bureau d’accueil des tournages (BAT) dans le département. Le but étant que la structure ne soit pas seulement un soutien aux productions de films extérieurs mais qu’elle puisse aussi permettre de dynamiser le réseau local. Nous avons aussi une volonté de faire un travail sur l’éducation à l’image… »

Un financement public

Pour exister, cette commission ligérienne qui emploiera deux personnes à temps plein doit être financée par les pouvoirs publics. « Nous avons convaincu toutes les collectivités et partenaires de financer le projet. » L’engagement contractuel des institutions publiques serait concrétisé courant juin. Sont sollicités notamment la Ville de Saint-Etienne, Saint-Etienne métropole, le Département et la Région : « Ce sont les principaux financeurs qui prendront à leur charge la quasi moitié du budget. » A savoir 10 000 € à 15 000 € pour chacune de ses entités sur un budget de 100 000 €. D’autres collectivités vont entrer dans la boucle « plus il y a de monde autour de la table moins cela coûte cher à chacun. Pour l’instant nous n’avons eu que des réponses positives. »

Quarante et une commissions sont répertoriées en France, on en dénombre deux en Rhône-Alpes, celle de la Région située à Lyon la commission des films Rhône-Alpes, et une dans la Drôme Ardèche qui se nomme Ciné.da. « Cela va permettre de faire un état des lieux du territoire ligérien en terme de repérages, de diversité de décors mais aussi en terme d’interlocuteurs professionnels au niveau des comédiens, des techniciens, etc. pour pouvoir répondre à des attentes de producteurs. »

Et permettre également des retombées économiques et d’image pour le territoire ligérien qui est le moins connu de Rhône-Alpes. « Dans la moyenne nationale, la retombée économique est de 5 à 100 € pour 1 € investi. D’une certaine manière un BAT est rentabilisé dès qu’il y a un tournage sur son territoire. Nous savons qu’un film dépense sur un territoire entre 200 000 et 500 000 €. »

Florence Barnola

Qu’est-ce qu’une commission du film ?

Un service gratuit pour les sociétés de productions (publicité, télévision, cinéma…). Pour devenir une commission officielle avec une visibilité nationale, il faut remplir des critères définis par la charte de film France qui est l’organisme de référence de la profession répertoriant toutes les commissions hexagonales en leur attribuant une sorte de label.

Le projet ligérien a été porté par les Noctambules mais ne sera pas développé par eux : « Maintenant qu’il est validé nous allons créer une association dédiée à ce projet. Le conseil d’administration est ouvert à tous les acteurs ligériens de la filière qui veulent participer. La gestion de l’association sera effectué par différents collèges, notamment des structures professionnelles, des collectivités, des professionnels extérieurs au département… ».
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide