Fermer la publicité

La Loge des Gardes sur la bonne pente

Loire le 22 décembre 2014 - Aline Vincent - Économie - article lu 913 fois

La Loge des Gardes sur la bonne pente
La loge des Gardes a changé de mains en juillet suite au rachat par la société LDG Glisse de Ph. et V. Chevrier

La station de la Loge des Gardes, à la frontière de la Loire et de l'Allier, ouvre cet hiver avec à sa tête de nouveaux dirigeants. Philippe et Valérie Chevrier vont continuer à élargir l'offre de loisirs, hiver comme été

On trouve tout à vendre sur le Bon Coin. Même des stations de ski ! C'est la solution en tout cas qu'avait choisie le propriétaire de la station de ski de la Loge des Gardes, Marc Trancard, pour la céder. Le site, sur la commune de Laprugne (03), est connu de tous les Roannais (à moins d'1 heure de Roanne). Elle a officiellement changé de mains en juillet suite au rachat du fond de commerce et du matériel par la société LDG Glisse de Philippe et Valérie Chevrier. L'Office national des Forêts est propriétaire des sols. Le cédant a accepté de prolonger sa présence sur place durant la saison hivernale 2014-2015.

Philippe Chevrier est conseiller bancaire. Cet homme de la gestion et de la finance cherchait à reprendre avec son épouse une seconde activité. Après avoir exploré plusieurs pistes, leur choix s'est arrêté sur la Loge des Gardes. Ils partageaient déjà jusqu'ici leur temps entre Paris et la forêt de Tronçais (03). « Nous avons été séduits par le coup d'oeil et cette jolie petite station qui peut fonctionner hiver comme été. La structure est rentable économiquement. Concernant le ski d'abord, nous pouvons démarrer avec des installations parfaitement aux normes et très bien entretenues. Une liaison a été créée entre les deux pistes principales. Pour ne pas subir les aléas de la météo, nous allons investir dans des canons à neige. L'instruction du dossier d'autorisation avait déjà été entamée par notre prédécesseur. Nous améliorons aussi la sécurité sur la piste de luge. »

Autres modifications concernant la location du matériel grâce à la mise en place d'un système de puces électroniques pour accélérer le débit. L'apparence esthétique des bâtiments sera revisitée et un grand auvent viendra couvrir la terrasse de l'espace restauration pour protéger des intempéries. Les nouveaux propriétaires ont aussi de nombreux projets concernant les activités estivales. « Nous souhaitons les orienter sur la glisse pour laquelle il y a de la demande ». Aux luges d'été viendront s'ajouter les karts (sans moteur), de grosses trottinettes pour dévaler les pentes et une installation de snowtubing (grosses bouées). « Nous étudions également la pose de tyroliennes permettant de descendre le long d'un câble et de profiter à la fois des sensations et du coup d'oeil ! ».

 

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide