Fermer la publicité

La cure Saint Maurice officiellement inaugurée

Isère le 26 septembre 2015 - Martial FIAT - Isère rhodanienne - article lu 805 fois

La cure Saint Maurice officiellement inaugurée
Le vicaire général Antin, Mgr Guy de Krimel, le père Calliès et Jean-Michel Mithieux

Après 18 mois de travaux, la cure Saint-Maurice a été officiellement inaugurée par Mgr Guy de Kérimel évêque de Grenoble-Vienne. 2,25 M€ ont été nécessaires pour en faire un lieu « visible et ouvert » pour l'église d'aujourd'hui.

A la tête d’un diocèse qui couvre l’ensemble du département de l'Isère, Mgr de Kérimel a tenu à venir à Vienne pour bénir la cure Saint-Maurice entièrement « relookée ». C'est une « maison pour l’ensemble des paroisses du bassin viennois !» a-t-il précisé. Il encourage d’ailleurs ces paroisses à faire l’état de leur patrimoine immobilier pour choisir des « lieux phares » à mettre en valeur. Pour financer la rénovation de la cure, la paroisse de Vienne a vendu la Maison Saint-Avit rue Vimaine, bénéficié d’un prêt du diocèse et lancé une souscription. Celle-ci est « toujours en cours » ont lancé en chœur l’économe Jean-Michel Mithieux et le père Jean Calliès curé de la paroisse Sanctus, manière d’inciter des fidèles plus nombreux à y apporter leur contribution. « Nous ne sommes plus en Chrétienté comme nous l’étions depuis 15 siècles, insiste Mgr de Kérimel. L’église d’aujourd’hui a besoin d’une communauté visible et de lieux visibles comme l’est la cure Saint Maurice aujourd’hui ouverte sur la place Saint-Paul ».

« Ce beau bâtiment n’avait pas été l’objet de travaux importants depuis 1900 ! » précise Jean-Michel Mithieux. Il comporte des salles pour les aumôneries (90 m²) en accès autonome, un accueil, une salle de réunion et une cuisine au rez-de-chaussée, une grande salle « polyvalente » de près de 100 m² au premier étage, les bureaux paroissiaux et au-dessus des appartements pour les prêtres. « Il est primordial que les prêtres travaillent ensemble et habitent sur un même lieu plutôt que de disperser leurs forces. Cela crée une dynamique indispensable pour Vienne, deuxième pôle du diocèse, éloigné de Grenoble mais doté d’une histoire millénaire », rappelle l’évêque. De nombreux Viennois et habitants des alentours ont profité de la journée du patrimoine pour visiter la cure après la messe dominicale et l'inauguration officielle du bâtiment.

Martial FIAT

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide