Fermer la publicité

La coopération agricole tournée vers le développement durable

Loire le 18 avril 2015 - Daniel Brignon - Agroalimentaire - article lu 175 fois

La coopération agricole tournée vers le développement durable
Daniel Brignon - G. Rodange et J. de Balathier, convaincus des opportunités qu'offre la RSE

Coop de France Rhône-Alpes Auvergne, fédération de coopératives agricoles et leurs filiales, élargie par anticipation à la nouvelle grande région depuis plus de 10 ans, a tenu son assemblée générale annuelle dans la Loire. Territoire opportunément charnière entre les deux grands pans de la nouvelle région.

La coopération agricole représente, sur l’espace Rhône-Alpes Auvergne, 345 entreprises coopératives, qui comptent 120 filiales, et 1 700 Cuma. La coopération agricole c’est par ailleurs 7,5 Md€ de chiffre d’affaires et 15 000 salariés. Consolidée, elle constitue un poids lourd de l’activité économique, sous la gouvernance des producteurs eux-mêmes comme le souligne le président de Coop de France Rhône-Alpes Auvergne, Gérard Rodange : « 40 % de l’agroalimentaire national est géré par les agriculteurs, soit une marque agroalimentaire sur trois ».

Il n’est pas surprenant dès lors que la formation qui est l’une des activités phares de Coop de France avec le conseil, ait été l’un des sujets importants évoqué du rapport d’activité 2014. Formation sur mesure des administrateurs de coopératives au management et à la co-gouvernance avec les directeurs de structures. Sur Rhône-Alpes Auvergne, Coop de France développe un produit propre de formation : Phileas, qui aborde cette année son 15e cycle de formation (de 12 jours sur deux ans), qu’ont suivi jusque là 500 administrateurs. 

L’assemblée générale 2015 portait un accent particulier sur la RSE, Responsabilité sociétale des entreprises, pour faire ressentir l’intérêt de l’intégrer, comme en ont témoigné de grandes et plus petites structures, la coopérative internationale Limagrain, d’un côté, la coopérative Die Jaillance, plus modeste, mais initiatrice du référentiel Vignerons en développement durable.

« En Rhône-Alpes et Auvergne nous ne sommes pas les bons élèves pour l’intégration du RSE, convient le directeur de Coop de France, Jean de Balathier, c’est pourquoi nous avons voulu mettre l’accent sur cet aspect du management. Deux autres priorités nous occupent : l’accompagnement à l’agro-écologie pour l’amont de la filière et la sensibilisation à l’économie circulaire pour l’aval. Il s’agit pour nos techniciens d’accompagner les entreprises vers les opportunités de recyclage et de réemploi, utilisation des effluents pour la méthanisation par exemple. Nous avons signé à cet effet en 2014 une convention avec l’Ademe, un partenaire majeur pour l’expérimentation et l’innovation dans ce domaine qui va monter en puissance en 2015. »

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide