Fermer la publicité

Loire Forez en bonne santé financière

Loire le 26 mars 2015 - Louis THUBERT - Collectivités locales - article lu 99 fois

Loire Forez en bonne santé financière
Louis Thubert - Les budgets de Loire-Forez, sauf le budget annexe transport, sont bénéficiaires.

Les comptes administratifs communautaires ont été présentés aux conseillers. Loire Forez est en excédent financier, même en tenant compte des contributions au redressement national.

L'agglomération Loire-Forez a tenu le 25 mars son conseil communautaire. Le point central de cette séance était la présentation des comptes administratifs. Et la principale information à retenir, en ces temps de rigueur budgétaire, est indéniablement positive : Loire Forez va bien financièrement. « La situation reste confortable », s'est félicité Pierre Giraud, vice-président délégué aux finances tandis que, conformément à la coutume, le président Alain Berthéas sortait de la salle pour ne pas influer sur le vote.

« Cela ne date pas d'hier. C'est le fruit de décisions prises depuis plusieurs années, cela nous permet de réaliser notre plan de mandat », a précisé Pierre Giraud. Pour le budget général, l'agglomération dispose d'un excédent de 6,6 M €. Ce surplus est le résultat d'un budget de fonctionnement très excédentaire : 11,6 M€, auxquels il faut soustraire un peu plus de 5 M€, qui correspondent à la partie investissement. « Vous remarquerez que ces résultats comportent 350 000 € de moins que l'année précédente, a souligné Pierre Giraud, il s'agit de la contribution de Loire Forez au redressement ». Contribution qui ne conduit pas dans le rouge.

Pas de hausse des taux

L'assainissement, deuxième budget communautaire après le budget général, est lui aussi excédentaire, de 6,4 M€. Le budget transport est le seul à être déficitaire, de 1 877,85 €. Loire-Forez a aussi voté les taux de ses taxes : la contribution financière des entreprises (CFE), la taxe d'habitation (TH)  et les taxes sur le foncier bâti et non-bâti. Les taux de ces dernières s'élèvent respectivement à 1 et 1,77% pour 2015. Le taux de la CFE est de 26,02%, celui de la taxe d'habitation à 9,66 %. Tous ces taux sont identiques par rapport à ceux de 2014.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide