Fermer la publicité

La clinique mutualiste en restructuration

Loire le 06 février 2015 - Daniel BRIGNON - Sciences, Santé, Environnement - article lu 398 fois

La clinique mutualiste en restructuration
DR - Un projet d'extension accordé avec un politique de rationalisation

La clinique mutualiste de la Loire a connu des difficultés de croissance. Elle s'engage délibérément pour y faire face dans une perspective de développement.

La clinique chirurgicale de la Mutualité française Loire à Saint-Étienne a connu des difficultés économiques ces deux dernières années dues à la baisse des tarifs et au départ conjugué de quatre chirurgiens fin 2012, entraînant une chute d’activité de 15 %, retrouvée aujourd’hui à 80 %. Pour autant la clinique cumule un déficit structurel de 1,5 à 2 M€ depuis deux ans, indique le président de la Mutualité, Pascal Haury.
Pour y faire face un « plan d’optimisation » a été mis en place sur plusieurs années avec l’objectif de réduire les coûts. Ce ne sera pas la seule réponse puisque la Mutualité annonce désormais un projet de développement de la clinique pour renforcer et diversifier son activité. Ce développement s’appuie sur une réorganisation du plateau technique de la clinique via une extension de sa surface. La clinique a trouvé en effet l’opportunité de réaliser un nouveau bâtiment dans son voisinage immédiat, un édifice de quatre étages, dont trois dédiés aux consultations pré et post opératoires, soit 30 000 consultations annuelles. Ce nouveau bâtiment, dont le premier étage sera attribué à des praticiens libéraux (kinés, ostéopathe, rhumatologues), est réalisé par un promoteur privé qui assure l’investissement sur ce bâtiment mis en location.
Sur l’espace dégagé à la clinique après le déménagement des consultations qui devrait intervenir fin 2015, il s’agira de restructurer profondément le plateau technique pour augmenter la capacité d’accueil de chirurgie ambulatoire, passant de 26 places à 50, et agrandir le bloc opératoire de 3 nouvelles salles s’ajoutant aux 14 existantes. Cette restructuration représente un investissement de 6 M€, financés par la mutuelle Eovi MCD qui accompagne ce qui constitue un nouveau projet d’établissement.
Celui-ci s’organise autour de quatre objectifs : fluidité du parcours de soins dans les différents services de la Mutualité ; développement de la chirurgie ambulatoire ; élargissement de l’offre chirurgicale avec une nouvelle spécialité, l’ophtalmologie ; développement de la cancérologie.


Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide