Fermer la publicité

La chronique de Jacques Plaine : Propre et sain ! de Stéphane Frioux et Didier Nourrisson

le 12 novembre 2015 - Jacques Plaine - Livres - article lu 87 fois

La chronique de Jacques Plaine : Propre et sain ! de Stéphane Frioux et Didier Nourrisson
D.R. - Propre et sain ! Stéphane Frioux et Didier Nourrisson, Armand Colin, 24 EUR.

Stéphane Frioux et Didier Nourrisson ont collectionné les buvards, protège-cahiers, bons points, tableaux muraux, timbres, cartes postales, films fixes qui racontent la grande histoire de la santé à l'école. Depuis Jules Ferry et ses Hussards noirs de la République.

Tout comme on peut « suivre le Bœuf » et déclarer que la viande rouge est cancérogène, on peut s’exciter contre le tabagisme et créer des salles de shoot, accrocher dans les classes des tableaux « Sus à l’alcool » et distribuer des buvards rappelant que « le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons ».

Tout est possible et tout a été fait dans les écoles de la République suivant l’humeur de ceux qui nous gouvernent… et leurs préoccupations du moment. On a même assisté à une déclaration de guerre aux alcools industriels - « L’alcool c’est l’ennemi » - suivie d’une distribution de protège-cahiers où à la question « qu’est ce qui est meilleur qu’un baba au rhum Negrita ? » il était répondu « deux babas au rhum Negrita » et de buvards où il était suggéré aux élèves victimes d’une petite faiblesse de demander à leurs parents « un sucre imbibé de Grande Chartreuse ».

Mais si l’alcool est l’ennemi public numéro un de ce siècle d’hygiène à l’école, les deux auteurs ne manquent pas de mettre en relief l’affligeante promiscuité dans laquelle vivent la majorité des foyers ouvriers, la chasse aux taudis devenant le fer de lance de la lutte contre le grand fléau de ce début de siècle : la tuberculose.

Un beau livre d’images qui nous replonge dans le quotidien de nos années de jeunesse, des tickets des années 40 aux campagnes du timbre antituberculeux, de la cuillère d’huile de foie de morue au vaccin BCG, des caricatures grinçantes de « L’Assiette au beurre » aux « Premières » hyperréalistes du « Petit Journal » avec en prime ces formidables dessins, images ou affiches d’une génération d’inoubliables artistes que furent Steinlen, Loupot, Savignac, Cassandre, Paul Colin, Emilio Vilà ou Francisque Poulbot.

Jacques Plaine

Propre et sain ! Stéphane Frioux et Didier Nourrisson, Armand Colin, 24 €.

Vendredi 13 novembre à 18 h et à la Librairie de Paris, enregistrement public sur RCF de l’émission « A plus d’un titre » avec Didier Nourrisson. A 15 h au pôle de Services, 12 rue Docteur-Calmette à Roche-la-Molière rencontre avec Didier Nourrisson.

A 17 h 15 à la librairie de Paris enregistrement public d’une « Carte Blanche » sur RCF avec Sébastien Bouchery pour son polar A huis clos dans un cercueil de verre (Ed. de la Semaine).



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide