Fermer la publicité

La chronique de Jacques Plaine : Le religieux et le politique dans la Révolution française

le 26 juin 2015 - Jacques Plaine - Livres - article lu 143 fois

La chronique de Jacques Plaine : Le religieux et le politique dans la Révolution française
Lucien Jaume - Le Religieux et le Politique dans la Révolution française, L'idée de Régénération

Normalien, agrégé de philosophie, docteur d'Etat en sciences politiques, Lucien Jaume est directeur de recherche émérite au CNRS (CEVIPOF). Il enseigne à l'Ecole de journalisme de Sciences Po, à l'Institut catholique de Paris ainsi qu'en Italie et en Chine.

Dans ce nouvel ouvrage Lucien Jaume invite à revisiter la Révolution française au regard de ses relations avec la religion : « Il était sans doute inévitable que la Révolution ait à se définir par rapport à l’Eglise dans un pays où les clercs ont participé avec les légistes et le pouvoir royal à la formation de la nation ». Et c’est à partir de la notion de régénération - credo majeur de la Révolution - que le livre mène l’enquête. La régénération maître mot des révolutionnaires les plus modérés de 1780 comme des plus radicaux de 1793-94. La régénération - qui comme l’écrivait Gracchus Baboeuf dans Tribun du peuple - devrait être la clef d’un paradis attendu où « le gouvernement ferait disparaître les bornes, les haies, les murs, les serrures aux portes, les disputes, les procès, les vols, les assassinats, tous les crimes […] ; l’envie, la jalousie, l’insatiabilité […] enfin tous les vices. »

« Se pencher sur le discours et l’idéologie de la régénération, ce n’est donc pas se perdre dans de subtiles querelles sémantiques ; c’est au contraire se plonger au cœur de la Révolution en train de se faire et c’est aussi nous permettre de nous comparer à elle, de mieux comprendre les problèmes d’aujourd’hui ».

Un de ces problèmes étant de redéfinir les rapports souhaitables entre la pensée républicaine et les visions religieuses de la société. « Il est souhaitable que le religieux et le politique prennent, chacun de son côté, une indépendance responsable ; c'est-à-dire qu’on ne cherche pas à politiser le religieux, et qu’on ne croie pas poursuivre son salut en faisant de la politique ».

« Ce livre espère inviter à un bilan, pour solder le passé et mettre fin aux confusions. Le spectacle d’un nouveau théologico-politique, celui des divers islamismes combattants devrait nous enseigner cette règle de prudence : séparation claire, respect réciproque dans la différence, dialogue. La politique n’est pas un salut terrestre, la religion n’est pas une politique. »

Jacques Plaine

Le Religieux et le Politique dans la Révolution française, L’idée de Régénération, Lucien Jaume, Presses universitaires de France, 26 €.

Vendredi 26 juin, à 18 h et au campus Tréfilerie bâtiment M, enregistrement public sur RCF de l’émission « A plus d’un titre » avec Lucien Jaume.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide