Fermer la publicité

La centrale villageoise Grési21 fait boule de neige

Isère le 14 avril 2017 - Elisabeth Laverdant - Région grenobloise

La centrale villageoise Grési21 fait boule de neige
Centrales Villageoises Vercor Soleil - Des particuliers peuvent louer leur toiture pour l'installation de panneaux photovoltaïques

Elle fêtera sa première année d'existence le 30 avril prochain. Et déjà, elle rencontre un succès certain auprès des acteurs locaux. La centrale villageoise Grési21 a fédéré autour d'elle les communes de Crolles, Bernin, Saint-Bernard-du-Touvet, Saint-Pancrasse et Saint-Hilaire-du-Touvet. D'autres communes rejoignent le projet.

Quand louer sa toiture devient un acte citoyen et écologique. Il suffisait d’y penser. C’est le principe des Centrales villageoises. Le dispositif qui associe les citoyens, les collectivités et les entreprises locales, propose de louer sa toiture pour y installer des panneaux photovoltaïques.

Grési21 est l’une des centrales villageoises réparties sur toute la France. Aujourd’hui, de nouvelles communes ont rejoint la société. « C’est une démarche citoyenne. On suivait Grési21 depuis un petit moment », explique Martin Gerbaux, conseiller municipal de Laval, une des communes qui a rejoint Grési21.

Laval n’est pas la seule. Autour d’elle, trois autres communes ont aussi signé pour faire partie du projet : Saint-Mury-Monteymont, Sainte-Agnès et Les Adrets. Ensemble, ils forment le projet Bell’Energie. « L’idée, c’est vraiment d’avoir un bloc de communes qui travaillent ensemble », déclare Martin Gerbaux.

Alors où en est Laval ? Après avoir identifié les toitures les plus favorables pour accueillir les panneaux photovoltaïques, les autorisations de raccordement au réseau sont actuellement en cours auprès d’EDF. En parallèle, une collecte de fond a été lancée pour équiper chaque centrale. L’installation coûte en effet 25 000 €. Grési21 verse 5 000 €, le reste se fait sous forme de prêt. Pour trouver des fonds, l’aide des communes est précieuse puisqu’elles peuvent aider l’initiative en communiquant largement auprès des administrés. Les communes peuvent aussi mettre leur toiture à contribution. A Laval, une toiture d’un bâtiment communal sera équipée. « On aurait aimé faire plus, mais nous sommes très mal exposés », confie Martin Gerbaux.

Auprès des citoyens aussi, le succès est bien là. Thibault Lajugie habite Saint-Pancrasse. En plus de louer sa toiture, il fait aussi partie du conseil de gestion de Grési21. « La population du Grésivaudan est concernée par les questions environnementales. Le territoire a obtenu sa labellisation Tepos (Territoire à énergie positive). C’est une réappropriation de notre environnement ».

Une réunion a eu lieu le 8 avril dernier à l’occasion du premier anniversaire de Grési21. Les premiers panneaux sont actuellement en train d’être installés.

Elisabeth Laverdant



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide