Fermer la publicité

La CCI du Roannais célèbre ses 150 ans

Loire le 16 janvier 2014 - Aline Vincent - Roannais - article lu 339 fois

La CCI du Roannais célèbre ses 150 ans
A l'occasion des voeux, les membres de la CCI de Roanne ont souligné l'enrichissement régulier de l'offre de formation supérieure (D.R.)

Avant de dresser le bilan des dossiers aboutis et des nouvelles perspectives du territoire, le président Jean-Bernard Dévernois a introduit son propos par un point sur la conjoncture et les contraintes subies par les entreprises.

« Selon les indicateurs, il semble que la conjoncture se soit stabilisée, que la plupart des secteurs d’activité a cessé de chuter et que l’investissement commence à se redresser, même si la visibilité est faible ». Il dénonçait toutefois « la glu des contraintes fiscales et sociales, pratiquement sans équivalent dans le monde, que subissent les entreprises françaises et qui plombent toutes les dynamiques de relance. Notre pays continue d’attendre des entreprises, qu’elles assurent le développement de l’emploi comme si de rien n’était, alors qu’il les ensevelit sous une avalanche de mesures législatives et règlementaires qui constituent autant de handicaps par rapport à la concurrence étrangère. En France, on veut de la croissance, mais sans destruction d’emploi ». Revenant sur le Roannais, et ses « éléments positifs », il dressait une liste des dossiers aboutis ou en cours. Parmi eux la réforme territoriale mise en place début 2013 pour « une agglomération aux dimensions cohérentes correspondant au bassin de vie », les voies de communication avec l’ouverture au printemps des 9 km de RN 7 entre Saint-Martin d’Estreaux et Lapalisse et la fin récente de l’enquête d’utilité publique concernant la liaison de l’A 89 à Lyon qui devrait être réalisée en 2017. Concernant la LGV, il a indiqué que le ministre des Transports Frédéric Cuvillier vient de confirmer qu’il souhaite que le choix du passage par l’Auxerrois ou la Sologne soit acté avant la fin de l’année. Au plan économique, la CCI annonce la construction d’un Hôtel des entreprises sur la zone des Jacquins à Neulise (3 500 m2), le renforcement de réseaux d’entreprises et d’unions commerciales. Parmi les axes de développement engagés porteurs d’avenir, plusieurs filières : agroalimentaire, viande, numérique, écologie industrielle, bois avec la récente installation de l’école d’ingénieurs Enise et déconstruction via la mise en place du Cider (centre d’ingénierie de déconstruction des équipements roulants)… Il avait auparavant souligné l’enrichissement régulier de l’offre de formation supérieure.

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide