Fermer la publicité

La Bièvre entre les lignes

Isère le 20 juillet 2015 - Jacques Savoye - Expositions - article lu 76 fois

La Bièvre entre les lignes
Jacques Savoye - Gilbert-Vincent Caboud chez Majolire à Bourgoin-Jallieu

Retraité de France Télécom, Gilbert-Vincent Caboud est passé de la parole à l'écrit.

L’homme a troqué ses outils de spécialiste pour le stylographe de l’écrivain. Sa spécialité : les romains policiers. Au pays de Frédéric Dard, notre homme s’est lancé sur les traces de Georges Simenon. Avec Les mémoires du silence, il dévoilait son talent pour l’écriture. Avec « Les déchirures de l’aube »,  c’est dans la cité médiévale de Saint-Antoine-l’Abbaye qu’il logeait son histoire. Pas n’importe laquelle puisque pas moins de trois crimes avaient été perpétrés dans ce tranquille village !

« Je situe mes histoires dans les endroits que je connais », explique le romancier qui présentait récemment ses ouvrages chez Majolire à Bourgoin-Jallieu. Son dernier polar, Les 4 saisons de Rimbe a pour cadre la plaine de la Bièvre et ses villages dont la plupart, comme Saint-Siméon de Bressieux, ont vu disparaître les industries qui firent leur renom. Et les faisaient vivre. Avec un sens précis de la description, Gilbert-Vincent Caboud conjugue l’art de l’énigme. Ecrivain de chez nous (il habite dans les Chambarans), il raconte des aventures pas comme les autres dans des paysages qui nous sont familiers. A un tel point qu’au hasard des pages le lecteur devient témoin.

J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide