Fermer la publicité

LA BD dell'arte botte dans le Gier

Loire le 25 novembre 2014 - Florence Barnola - Expositions - article lu 1128 fois

LA BD dell'arte botte dans le Gier
Chaque premier week-end de décembre il nous donne rendez-vous dans la Vallée du Gier pour fêter la BD et le dessin de presse. Le festival BD'Art pour sa 16e édition mettra à l'honneur l'Italie et la jeunesse. Ce nouvel opus annonce à nouveau un grand cru avec la venue d'auteurs de renommée internationale.

L'italien va résonner les 5, 6 et 7 décembre dans la vallée du Gier.

Cette année la Botte et sa BD dell’arte sera le fil conducteur du festival BD’Art. Parmi les 55 auteurs, 16 italiens dont l’invité d’honneur Alessio Lapo a signé l’affiche du festival. On doit au dessinateur les albums Les Seigneurs de Cornwall, Cagliostro, Codex Sinaïticus, Antoine Sèvres...

Viendront également en terres ligériennes : Mario Alberti (Spider-Man and the Fantastic Four, Mortemer), Alessia De Vincenzi (le tome 1 des Reines de sang, Frédégonde la sanguinaire, sorti dernièrement), le vénitien Serpieri (connu notamment pour sa série de science-fiction érotique Druuna aux éditions Bagheera) « On ne s’attendait pas qu’un auteur de cette renommée accepte de venir à notre festival. Il n’en a fait aucun cette année, le seul où il a voulu venir c’est Rive-de-Gier », confie le président de l’association Roger Lipani.
«  Les BD et les illustrations pour la jeunesse, notre premier thème n’auront pas moins de 18 invités. » Au rang desquels figurent Christophe Cazenove (Cath et son chat, Les animaux marins en BD), Berik (Sylvain et Sylvette), Sophie Turrel et Stéphanie Dunand-Pallaz (Les Petits Chats), Simon Leturgie (Spoon & White) dont son père Jean signe le scénario, le lyonnais Patrick Larme (la série d’albums Bêtes et méchants, Les terres elfiques).
A noter la présence au festival du duo ligérien Patrick et Loïc Ballet. Ce dernier fait une carrière de chroniqueur animateur à France 2 et France 3 après avoir collaboré de longues années sur TL7. Le père illustrateur (L’Astrée) et le fils qui a écrit le scénario, sortent un album sur le cirque, Tout un cirque, dont les droits sont cédés à une association, Naevus 2000, qui lutte contre le naevus géant congénital.
Afin de célébrer la bande dessinée et les illustrations auprès d’un large panel de la population, un riche programme est mis en place : exposition, dédicaces, animations notamment en milieu scolaire… dans huit communes de la vallée du Gier.
Comme chaque année depuis 2010, créé en l’hommage à celui qui fit partie de « l’école stéphanoise » et qui relança la ligne claire, le prix Freddy Lombard-Chaland est décerné à un jeune dessinateur (entre 18 et 40 ans) pour son premier album ou sa première série. A la clef, un chèque de 1 500 €. « Ce prix a changé de nom, grâce à la municipalité qui le soutient, il devient le prix Feddy Lombard-Chaland Ville de Rive-de-Gier. »

Nouveauté : les auditeurs de France Bleu pourront voter pour leur candidat quelques jours avant le festival. Cette année, 7 auteurs sont en lice. Camille Benyamina (une Lyonnaise vivant au Canada) présentera Violette Nozière édité chez Casterman déjà nominé à Angoulême, Jean-Yves Dardel concourra avec L’impossible Machine chez le grenoblois Mosquito, David Gilson sera candidat avec Bichon, Magie d’amour chez Glénat, Louise Joor avec Kanopé chez Delcourt, Carita Lupattelli avec Izunas chez Humanoïdes Associés, Francesco Mucciacito avec Transcontinental, trains de légendes aux éditions du Soleil et enfin Zephir avec Le grand combat édité chez Futurpolis. Le prix Freddy Lombard-Chaland sera remis par la veuve du dessinateur, Isabelle Chaland, à la salle ripagérienne Jean-Dasté à 17 h le samedi 6 décembre.

Florence Barnola

BD’Art, 16e édition

L’association créée en 1999 par 4 amateurs passionnés, a fait des émules. Depuis 16 éditions, le festival, mené tambour battant par des bénévoles férus du 9e art, ne cesse d’accroître son succès. Plusieurs médias partenaires et de très nombreux sponsors s’associent à cet événement consacré à la BD et au dessin de presse, unique dans la Loire.
Auteurs, caricaturistes, illustrateurs, coloristes, humoristes, éditeurs français, suisse, belges et italiens : de grands noms du genre ont participé une ou plusieurs fois au festival ligérien.
1 747 albums ont été vendu durant le festival en 2013 qui a drainé pas moins de 3 000 visiteurs venus de plus de 20 départements ainsi que de Belgique et de Suisse.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide