Fermer la publicité

L'Unicem prend les contours de la grande région

Loire le 23 décembre 2016 - Emilie Massard - Actualités - article lu 58 fois

L'Unicem prend les contours de la grande région
Emilie Massard - Bernard Germain et Alain Boisselon, présidents de l'UNICEM Auvergne et Rhône-Alpes, ont entériné la fusion de leurs d

A l'image des régions administratives, les deux antennes de l'Unicem en Auvergne et en Rhône-Alpes ont entériné leur fusion le vendredi 16 décembre à Montrond-les-Bains dans la Loire. La nouvelle structure, qui représente désormais 600 entreprises et 5 000 emplois, aura à cœur de conserver une proximité importante avec ses adhérents à partir du 1er janvier 2017.

L’Union nationale des industries des carrières et des matériaux de construction (Unicem) représente la filière amont du BTP, avec les industries extractives de minéraux ainsi que les fabricants de matériaux de construction (béton, mortiers, plâtre, etc.). Jusqu’à aujourd’hui, l’Unicem était représentée par deux structures en Auvergne et en Rhône-Alpes, qui ne forment désormais plus qu’une. C’est tout naturellement au centre de cette nouvelle grande région, à Montrond-les-Bains, que les adhérents régionaux de l’Unicem se sont retrouvés pour les assemblées générales respectives des deux structures avant la formalisation de la fusion, qui prendra effet au 1er janvier. Bernard Germain, président de l’Unicem Auvergne, et Alain Boisselon, président de l’Unicem Rhône-Alpes, qui prend la présidence de la nouvelle structure souhaitent coller au découpage régional de leurs interlocuteurs tout en gardant leurs spécificités locales.

« Nous souhaitons que ce changement ne perturbe pas notre fonctionnement territorial », précisait Alain Boisselon. « L’organisation de l’Unicem, avec ses ancrages locaux, ses permanences, sa représentation, reste la même. Nous sommes et restons un syndicat de proximité au service de nos adhérents. Ce qui change, en revanche, c’est notre vision collective, qui doit se construire en miroir des attentes de celles de l’État. Notre organisation doit être en cohérence avec les problèmes que nous avons à traiter, notamment dans le cadre de l’urbanisme et du schéma des carrières qui sera régional demain. »

L’Unicem Auvergne-Rhône-Alpes aura bien des chantiers à traiter, à commencer par l’image des matériaux produits par ses adhérents, à qui elle compte bien redonner leurs lettres de noblesse. « Les matériaux du futur pour construire la ville nouvelle », aime à dire Alain Boisselon, soulignant l’aspect recyclable, non délocalisable, et la durabilité des produits. « Nous souhaitons être considérés comme des aménageurs du territoire », ajoutait-il en rappelant que les carrières sont souvent les seules industries des espaces ruraux.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide