Fermer la publicité

L'Unicef sensibilise les écoliers Roannais

Loire le 20 mars 2015 - Béatrice Bonnamour - Roannais - article lu 246 fois

L'Unicef sensibilise les écoliers Roannais

Pour la 3e année, l'Unicef sensibilise des CM1, CM2 autour de trois thèmes : droit à la protection, à la différence, à l'éducation. L'école Coutaret a choisi d'étudier le droit à la différence.

Les élèves de CM1, attentifs, regardent un dessin animé présenté par Romaine Lebienvenu, responsable locale Unicef, accompagnée de Jacqueline et Monique Bénévoles. Mme Lapalus, adjointe à la jeunesse, est présente. Kheltoum et François Charmillon, du Pôle Jeunesse, ont rejoint les professeurs des écoles. Sujet du film : un petit garçon qui  vient de l’étranger, se trouve perdu en ville. Pour trouver sa route, il s’adresse à une fillette française qui lui indique le sens opposé. Après avoir compris sa faute, elle repart vers lui et le remet sur la bonne voie. A la fin de la projection, une question est lancée : « Et si c’était toi l’enfant étranger ? »
Les enfants  reconnaissent que le comportement de la petite fille n’a pas été correct sur le moment. Certains pensent qu’elle pouvait aussi avoir agi pour faire une blague. Tous se réjouissent de sa bonne décision à revenir ver le petit étranger pour lui indiquer la bonne direction. Après les échanges, ce sont des petits ateliers sur des sujets  traitant du thème de la discrimination et mettant les enfants en situation dans des jeux de rôles. Ainsi est proposé un sujet sur le handicap : Fatima (14 ans) est malvoyante et ne peut lire correctement ce qui est écrit au tableau. Alya va l’aider pour écrire le cours de l’enseignant. Volkam, 11 ans, endosse le rôle d’Alya, tandis que Fémi, interprète celui de Fatima.
Non loin, sur une autre table, c’est l’histoire d’Owen qui vient d’Angleterre et qui parle mal le français. Marianne va l’aider. Mais les petits copains disent c’est parce qu’ils sont amoureux. Arthur en parle à la maîtresse. Alors est lancée la question : « Et toi qu’est ce que tu ferais ? »
Ainsi les écoliers ont-ils compris ce qu’étaient les discriminations : filles-garçons, handicap, discrimination raciale. L’antenne Unicef de Roanne a sensibilisé 14 écoles soit 667 enfants, lors de 27 interventions d’une heure trente.


B-P-B



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide