Fermer la publicité

L’opposition dénonce l’augmentation des impôts

Loire le 18 septembre 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 456 fois

« Si l’on voulait dresser un bilan à six mois on remarquerait que le maire se contente d’inaugurer ce qu’on a préparé, qu’il prend des décisions contraires aux positions tenues pendant la campagne, concernant le commerce et les tarifs.

Surtout, nous ne percevons pas de vision d’avenir, aucune orientation pour la Ville de Saint-Etienne », développe le président du groupe Florent Pigeon.
Dans le détail le groupe d’opposition dénonce la création d’une nouvelle taxe sur les spectacles sportifs « en totale contradiction avec les positions tenues pendant la campagne sur la non-augmentation des impôts ». Il pointe aussi du doigt « l’augmentation des tarifs, + 4,5 % la restauration scolaire, + 12 % les tarifs des tennis ». Sur la question du commerce, Florent Pigeon regrette la non-intervention du maire à la commission nationale qui a validé la création de 3 000 m2 de surface supplémentaire au centre commercial de Villars, l’appel à projet sur le Pont de l’Ane Monthieu tout cela « au détriment du centre-ville », l’abandon du projet des Ursules…
Le groupe n’approuve pas la manière de mettre en place les nouveaux rythmes scolaires « selon une approche très politicienne », pour Maurice Vincent et de manière inégalitaire entre les écoles quant au taux d’encadrement des activités périscolaires.

D.B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide