Fermer la publicité

Adista confirme sa future implantation à Roanne

le 30 octobre 2015 - Aline Vincent - Économie - article lu 1689 fois

Adista confirme sa future implantation à Roanne
Adista - Le nouveau datacenter sera opérationnel entre juin et septembre 2016

Adista attendait la confirmation de l'interconnection très haut débit avant de signer le rachat de l'ancien bâtiment de Nexter. Début d'activité prévue pour l'été 2016.

En novembre 2014, le groupe hébergeur de données numériques Adista (siège Maxeville près de Nancy – 54) contactait Yves Nicolin pour lui faire part de son intention d'ouvrir à Roanne son 3e datacenter de la Loire. Les deux autres sont implantés à Saint-Etienne. La Préfecture, avec 90 salariés, est le 2e site d'Adista pour le groupe qui en compte 25 en France. Roanne sera également la 4e implantation pour la région Rhône-Alpes avec Le Bourget-du-Lac en Savoie. Le futur site entre dans la stratégie d'Adista consistant à déployer un réseau de datacenters de proximité. « Plus on se rapproche des systèmes de production, plus on joue la carte de la sécurité. Par ailleurs, en ne dépendant pas des mêmes sources d'énergie, on peut basculer l'activité sur un autre centre en cas de problème comme une coupure de courant, tous étant interconnectés. »

A terme un investissement de 4,2 M€

Le choix s'est porté à Roanne sur l'ancien bâtiment informatique de Giat Industries dont Adista occupera 40 % de la surface. « Nous avons attendu avant de signer l'acte d'achat d'être assurés de pouvoir disposer d'une offre d'interconnections très haut débit, explique Guillaume Beyens, directeur général du groupe. La vente sera signée avant la fin de l'année. Les travaux débuteront dans la foulée pour une ouverture envisagée entre juin et septembre 2016 ».

Le développement se déroulera en plusieurs tranches. « Elles dépendront de l'évolution des volumes d'activité ». Au final, l'investissement se montera à 4,2 M€. Les embauches sont estimées à une quinzaine de personnes pour des emplois à haute valeur ajoutée. « Parmi les activités, nous allons développer nos offres de services autour de la santé. Nous allons abriter un véritable coffre-fort numérique. En plus de la Loire, la région lyonnaise est visée. » Adista affiche des croissances à deux chiffres, environ + 20 % par an, depuis 8 ans. En 2014, le chiffre d'affaires a atteint 54,4 M€. Il devrait dépasser les 62 M€ pour 2015. Le groupe emploie 330 personnes.

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide