Fermer la publicité

L'Isle d'Abeau : le golf a fait son trou

Isère le 15 juillet 2015 - Jacques SAVOYE - Nord-Isère - article lu 420 fois

L'Isle d'Abeau : le golf a fait son trou
jacques Savoye - Lors de l'épreuve d'approche

Géré par la communauté d'agglomération Porte de l'Isère, le golf des Trois vallons est né de la Ville nouvelle. Il a célébré ses 30 ans. Son parcours de 9 trous se développe sur 40 ha.

Les terrains étaient situés sur le territoire de Saint-Alban-de-Roche mais la création de la Ville nouvelle étant passée par là, ils ont été cédés à L'Isle-d'Abeau. C'était il y a plus de 30 ans. Depuis, l'eau a coulé sous les ponts et  les rancoeurs nées du transfert de ces 40 ha d'une commune à une autre sont éteintes. Créé sous l'égide de l'Epida, le golf des Trois vallons a donc fait son...  trou. Outre l'imposant espace vert qu'il constitue, avec vue sur les Alpes dans le lointain, il  répond à la demande des golfeurs qui ne souhaitent pas pratiquer sur les parcours privés de la région. Car le golf des Trois vallons, géré par la Communauté d'agglomération, est public.

C'est en présence de Joëlle Huillier, députée, de Jean Papadopulo, président de la Capi, des vice-présidents Jean-Pierre Girard et Olivier Chanel, du maire de L'Isle d'Abeau Alain Jurado mais aussi de Patrick Nicole-William (Villefontaine) et Michel Amatler (La Verpillière) qu'ont été célébrés les 30 ans de ce golf que fréquentent 350 abonnés. Organisée pour la circonstance, une compétition a vu la victoire de Jérôme Moretti en brut, de Jean-François Delépine en net, de Jacques Vareilles en approche, de Nicolas Blanchon au putting et, pour le drive, d'Armelle Delample chez les dames et de Laurent Torossian chez les messieurs.

A la faveur des discours, l'extension des parcours à 12 ou 19 trous fut évoquée par la députée. Si un tel projet recueille l'adhésion des pratiquants, il est tempéré par les élus en charge de la gestion. Certes la création de 9 trous supplémentaires est possible car les réserves foncières approchent 30 ha. Mais elle est freinée par un investissement qui, estimé à 800 000 €, ne peut être assuré actuellement par la Capi d'autant que celle-ci emploie 7 personnes sur le site. En confier la gestion à un investisseur privé n'est pas dans le concept de l'agglomération.  Reste que le golf des Trois vallons, doté d'un restaurant et d'une salle de réunion, ne manque pas d'atouts. Avec les Alpes en toile de fond, son décor est du nombre.

J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide