L'Isle d'Abeau - La Capi invite aux voyages

Isère le 15 septembre 2011 - Jacques Savoye - Nord-Isère - article lu 583 fois

L'Isle d'Abeau - La Capi invite aux voyages
A Jallieu, Raymond Bombardier et son épouse ont rénové la maison du garde-barrière du chemin de fer de l'Est lyonnais. Et ils l'habitent !

Créée en l’an 60 après Jésus-Christ, la voie romaine qui partait de Vienne pour rejoindre Aoste puis l’Italie en passant par les sites de Bourgoin et de La Tour du Pin servira de fil conducteur aux prochaines Journées européennes du patrimoine.

Un rendez-vous (les 17 et 18 septembre) que la Communauté d’agglomération place sous le signe des voies communication, en liaison avec le Grand Lyon, Saint-Etienne et Vienne. « Nous allons ainsi pouvoir conter l’histoire de notre territoire à travers ces voies de communication» assure Robert Dorey, vice-président de l’Agglo.
Pour ce faire, au départ de la gare de Bourgoin-Jallieu, une caravane de voitures de collection conduira les curieux à la découverte d’un ancien relais de poste (l’actuel Conservatoire Hector-Berlioz), de ce qui fut, à Jallieu,  un passage à niveau du chemin de fer de l’Est lyonnais (que Raymond Bombardier et son épouse ont amoureusement rénové) pour finir à la gare SNCF de l’Isle d’Abeau dont on détaillera le style. Le point d’orgue de ce programme, qui s’achèvera par la visite de Vienne, sera une croisière sur le Rhône, à la découverte de Lyon, avec les commentaires de Michel Raffin, président de l’Union des rhodaniens, et de Philippe Magherini, directeur du port Edouard-Herriot.  Si, pour ce périple, au prix de 9€,  le nombre de places offertes est limité à 45, il sera possible de ne rien ignorer des voies de communication qui irriguent le Nord-Isère grâce à l’exposition que la Communauté d’agglomération organisera ces jours-là dans le hall de son immeuble.
Elément déterminant pour l’essor de la région, l’autoroute A43 (en service depuis 1973 entre Lyon et la Ville nouvelle), les nationales, les départementales, les 300 kms de sentiers balisés seront mis en relief tout comme la voie ferrée et même le projet de TGV de Lyon à Turin via la plaine du Catelan et la commune de Saint-Savin. Une exposition dont l’entrée sera gratuite.

Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide