Fermer la publicité

L'intérim a confirmé sa progression cet été

le 11 septembre 2015 - Aline Vincent - Économie - article lu 218 fois

L'intérim a confirmé sa progression cet été
PrismEmploi - Répartition de l'interim par secteur d'activité

Selon Prism'emploi (1) les effectifs intérimaires ont progressé de + 1,5 % en Rhône-Alpes de juillet 2014 à juillet 2015, mais seulement de + 0,3 % dans la Loire pour + 4,9 % dans le Rhône (+ 2,6 % en France).

L'organisation professionnelle Prism'Emploi (1), spécialiste du recrutement et de l'intérim (90 % du chiffre d'affaires de la profession), vient de fournir les évolutions de l'intérim à fin juillet 2015. Sur les 7 premiers mois de l'année, à l'exception de mars, l'évolution de l'intérim s'est maintenue à la hausse.

Comme au 1er semestre, l'emploi intérimaire avait augmenté à fin juillet de + 1,5 % en Rhône-Alpes. Par secteur d'activité, depuis janvier, la progression a été de + 16 % dans le commerce, + 5,8 % dans les services, + 5,6 % dans les transports et + 1,4 % dans l'industrie. Le BTP a, lui, vu ses effectifs intérimaires diminuer de - 7,7 %, alors que le décrochage du secteur est intervenu depuis avril 2014 (voir par ailleurs). Sur une année entière, de juillet 2014 à juillet 2015 et par grands secteurs d'activités, les chiffres sont contrastés. Les transports (+ 14,1 %), le commerce (+ 13,4 %) et les services (+ 6,3 %) voient leurs effectifs intérimaires augmenter. L'industrie (- 1,8 %) et le BTP (- 8,7 %) sont eux en baisse. Au regard des qualifications et des métiers, les effectifs ont progressé chez les employés (+ 13,9 %), les cadres et professions intermédiaires (+ 10,5 %), et les ouvriers non qualifiés (+ 1,9 %). Seuls les ouvriers qualifiés ont enregistré un repli (- 6,2 %).

La Loire fait moins bien que le Rhône

Par département, les chiffres font clairement apparaître le retard de l'intérim dans la Loire et la Drôme avec une progression de + 0,3 % seulement. L'Isère suit juste après à + 1,4 %. L'Ain et le Rhône affichent une hausse respectivement de + 4, 1 % et 4,9 %. C'est le département de la Savoie qui a le plus augmenté son recours à l'intérim avec une progression de + 6,7 %. A noter le contraste avec la Haute-Savoie voisine qui est le seul département avec l'Ardèche a avoir diminué ses effectifs intérimaires sur 1 an avec des baisses respectives de – 5,8 % et - 11,7 %.

Les premières observations pour le mois d'août font toutefois apparaître un maintien de la croissance. Les tendances de septembre, souvent révélatrices de la dynamique à venir, permettront d'apprécier plus précisément les intentions d'embauche des entreprises au cours des prochains mois.

Aline Vincent

1 Prism'emploi regroupe 7 000 agences d'emploi et 20 000 salariés permanents en France



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide