Fermer la publicité

Metamorphosis : L'illusion s'empare de Saint-Etienne

Loire le 27 novembre 2015 - Florence Barnola - Actualités - article lu 721 fois

Metamorphosis : L'illusion s'empare de Saint-Etienne
FB - Le magicien Jan Madd a eu une carrière internationale avant de poser ses valises dans le théâtre Métamorphosis

Un nouveau lieu mêlant théâtre et musée consacré au monde de la magie ouvre dans l'hyper-centre stéphanois. Le théâtre Métamorphosis a auparavant oeuvré 22 ans à Paris, sur une péniche.

Saint-Etienne, riche de nombreux théâtres, n’avait pourtant pas de lieu dédié à la magie. Samedi 28 novembre, le théâtre-salon Métamorphosis lèvera le rideau non loin de la place Anatole-France, rue Michelet. « Nous avons voulu recréer ce qui se faisait à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle », explique Jan Madd, magicien depuis 55 ans qui a notamment travaillé pour le cirque Pinder ORTF, et sur le paquebot France. Il est venu s’installer à Saint-Etienne avec son équipe composée de quatre personnes, avec l’aide du Stéphanois Serge Odin, président de la Fédération Française des Prestidigitateurs.

Métamorphosis, nommé ainsi en hommage au numéro phare d’Houdini, a d’abord été un théâtre de magie créé à la fin des années 80 à Paris sur une péniche en face de Notre-Dame, et qui a perduré 22 ans. Ce nouveau lieu stéphanois peut accueillir 70 spectateurs dans la salle de spectacle principale, une autre salle en sous-sol sera consacrée notamment à des concerts. Le projet de Jan Madd et de son épouse Chantal Saint-Jean inclus également un musée. Les pièces exposées font partie de la collection personnelle du prestidigitateur. « Des pièces récoltées depuis une quarantaine d’années à travers le monde, elles retracent l’histoire du spectacle d’une façon générale. » Un centaine de costumes de théâtre dont certains ont appartenu au sociétaire de la Comédie française Jean Weber, des masques de comedia, des objets et accessoires liés à la magie, des photos, et plus de 200 affiches. « J’ai eu la chance de faire les premières parties de Maurice Chevalier en Amérique du Sud, de Marlène Dietrich, de Sammy Davis Junior, de Liza Minelli, Georges Brassens, Juliette Gréco. Le musée recense un condensé de rencontres, de choses acquises au cours de mes voyages. »

Le maitre des lieux souhaite également ouvrir Métamorphosis à des conférenciers ainsi qu'à des artistes prestidigitateurs de la région pour animer des ateliers enfants et adultes. « Nous sommes axés sur le spectacle visuel vivant qui englobe la pantomime, les marionnettes, les arts du cirque etc. Mais nous souhaitons mélanger tous les genres, nous sommes extrêmement ouvert à d'autres disciplines pour que ce soient des rencontres intéressantes. »

Florence Barnola

Le programme du théâtre-salon sur le site metamorphosis-spectacles.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide