Fermer la publicité

Saint-Chamond : l'Hôtel-Dieu comblé par le tourisme

Loire le 19 février 2015 - Xavier ALIX - Agglomération stéphanoise - article lu 201 fois

Saint-Chamond : l'Hôtel-Dieu comblé par le tourisme
XA - L'office de tourisme communautaire maintenu par l'agglomération va s'y installer

Afin de valoriser ce patrimoine du XVIIe et d'optimiser ses espaces libres, la mairie songe à y créer un pôle associatif. En attendant, l'office de tourisme y déménage.

Du patrimoine historique à Saint-Chamond ? « Il y en a plus qu’on ne le croit, assure le maire H. Reynaud. Reste à le valoriser, y compris aussi l’industriel. » Faire des choix également, d’ailleurs exposés dans une prochaine rencontre avec la nouvelle architecte des Bâtiments de France, entre destruction et réaménagement.  
L’Hôtel-Dieu est bien sûr de la seconde catégorie. L’idée de la mairie n’est cependant pas de sanctuariser cet ensemble imposant, rare survivance saint-chamonaise préindustrielle. Ce qui fut un hôpital créé à la fin du XVIIe siècle puis un hospice de vieillards cédé à la Ville en 1968 compte des centaines de m2 à optimiser. Les bâtiments abritent certes les directions municipales culturelles et des affaires associatives, des syndicats et des associations comme les Amis du Vieux Saint-Chamond. Pour le reste, l’Hôtel-Dieu, ce sont les 200 places de Gérard-Philippe et des salles de réunion. Il y a quelques années le départ des Prud’hommes lié à la réforme judiciaire a été compensé par l’accueil de cours délocalisés de l’école d’infirmières. Mais ceux-ci partiront avec la nouvelle école (lire notre édition du 23 janvier). Normalement en 2017.
Bref, le potentiel d’espaces sera à cette date d’environ 20 %. Aussi, la mairie songe-t-elle à créer un pôle associatif, y concentrer notamment des associations culturelles. « La réflexion est lancée vers cette logique, ça ne veut pas dire que l’on va déménager tout le monde du jour au lendemain sans en discuter », prévient Nicole Forest, toute première adjointe dans l’histoire de la Ville selon la municipalité actuelle en charge spécifique du patrimoine. Du patrimoine et… du tourisme. Les deux notions étant naturellement associées aux yeux de la municipalité.
L’Hôtel-Dieu va d’ailleurs récupérer l’office de tourisme communautaire cet été. Il déménagera de Novacieries à partir d’avril, la majorité jugeant cet emplacement choisi sous le mandat précédent comme nocif à sa fréquentation. 60 000 € seront investis dans cette première étape qui prend aussi en compte le déplacement depuis Novacieries du comité des fêtes, de l’Asa et du service d’animation.

 Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide