Fermer la publicité

Saint-Etienne : L'hôtel Continental en vente sur le Bon Coin

Loire le 22 juillet 2015 - Marine Graille - Agglomération stéphanoise - article lu 2759 fois

Saint-Etienne : L'hôtel Continental en vente sur le Bon Coin

Trois semaines après l'annonce de la fermeture de l'Hôtel Tenor c'est cette fois l'emblématique hôtel Continental qui est en passe de tourner une page de son histoire.

Début juillet, l'hôtel le Tenor du centre-ville de Saint-Etienne fermé ses portes. Aujourd'hui, c'est l'emblématique hôtel Continental qui s'apprête à changer de main. Le 30 juin dernier, une annonce a en effet été publiée sur le Bon Coin. Celle-ci explique que le bien immobilier est  « à vendre pour cause de retraite » et que le prix du fond annoncé est de 620 000 €. « Je crois qu’il faut aujourd’hui que je sois responsable et que je passe la main», explique le propriétaire de l’établissement depuis 24 ans, Jean-Paul Vialeton.

L'hôtel stéphanois 2 étoiles dispose de 25 chambres qui ont chacune été redesignées avec soin par Pascaline De Glo de Besse et Maud Rondard entre 2009 et 2013. Ses travaux lui avaient même permis d'être récompensé par le prix traveller's Choice 2015 de Trip Advisor. Seuls 1 % des hôtels référencés sur le site Internet Trip Advisor, peuvent recevoir cette distinction. Pour Jean-Paul Vialeton, le succès du Continental qui accueille selon ses chiffres environ 800 clients par mois, « c’est son excellence. Nous avons fait depuis plus de 20 ans, les travaux nécessaires pour rénover l’hôtel et pour que nos clients aient le meilleur service possible. L’hôtellerie indépendante souffre, on l'a vu avec le Ténor et le Cheval noir. Cependant, il faut avec des établissements comme cela savoir se remettre en question. Parfois, le problème n’est pas extérieur, il est en interne. Comme je le dis souvent, un hôtel est un produit vivant qu’il faut savoir entretenir ».

Jean-Paul Vialeton semble laisser à regret son établissement pour lequel il est « tombé amoureux comme on tombe amoureux d’une femme. C’est un moment difficile pour moi car ma vie c’est mon hôtel ». Acheté environ 200 000 €, J.-P. Vialeton a repris cet hôtel alors que celui-ci était sur le point de fermer. « Au fil des années, j’ai fait de cet établissement un lieu d’exception et d'excellence en misant essentiellement sur le design, véritable ADN de Saint-Etienne. »

Depuis l’annonce de la mise en vente du Continental, le propriétaire a eut plusieurs « touches », d'investisseurs de la région et intéressés pour reprendre l’hôtel dont l’activité se situe entre 280 000 et 300 000 € de chiffre d’affaires. Jean-Paul Vialeton se montre assez ouvert à la discussion et ne souhaite pas imposer de conditions particulières aux potentiels repreneurs. Seule contrainte éventuelle pour les futurs acheteurs, accepter de vivre sur son lieu de travail puisque l’hôtel dispose d’un logement de fonction. « J’espère que les repreneurs poursuivront sur ce qui a déjà été entrepris et feront même mieux que moi. »

Quant à son avenir personnel, Jean-Paul Vialeton y pense déjà. « J’aimerais faire partager mon expérience et avoir, pourquoi pas, un rôle de conseil dans le milieu de l’hôtellerie. »

 Marine Graille

[article remis à jour jeudi 23 juillet à 11 h 48]

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide