Fermer la publicité

L'espace commercial Sully-Diderot en route

Loire le 24 juillet 2014 - La Rédaction - Roannais - article lu 1903 fois

L'espace commercial Sully-Diderot en route
12 500 m2 nouveaux dont 2 500 m2 de grande distribution (D.R.)

Première étape du projet porté par Laure Déroche puis Yves Nicolin : la création d'un espace commercial, résidentiel et de services dans l'îlot Maréchal-Foch, Sully, Diderot, Salengro.

Le maire annonce qu'il lance une assistance de maitrise d'ouvrage, un cabinet qui va définir le projet. Ce seront 12 500 m2 nouveaux dont 2 500 pour un supermarché et Simply Market. On y trouvera aussi logements,  résidence seniors, crèche, bureaux, restauration et espaces verts. Et 700 places de parking. Yves Nicolin le veut en espace fermé au contraire de Laure Déroche qui préconisait un espace ouvert sur une  nouvelle rue piétonne. Ce projet est soutenu par la CCI, les Vitrines de Roanne et la Fédération des commerçants. Il devrait être livré en avril 2018. Pour le maire de Roanne « il  doit mettre un terme définitif au Portes de Riorges. »
Paul Paput, chargé du commerce dans la précédente municipalité, se félicite que le projet soit repris mais précise sa différence. « Nous avions souhaité une rénovation urbaine et non la création d'un monument commercial fermé. On voulait un espace en prolongement des rues piétonnes, comme une suite à la rue Maréchal-Foch. On limitait la dimension à 7500 m2 conformément au Scot. » Il s'étonne ensuite du peu de communication : une information dans le magazine de la Ville, une réunion publique et un registre  pour recueillir les avis. Le maire répond que ce projet n'est ni celui de Laure Déroche ni le sien : « c'est  M. Dalaudière, président des Vtirines de Roanne, qui en est à l'origine et qui l'a présenté à Mme Déroche et à moi-même pour mettre un terme au Retail Park. »
L'idée d'un espace fermé s'appuie sur cette constatation du maire : « quand il fait très chaud les gens ne sortent pas ; ce sera tempéré l'été et chauffé l'hiver. Quant à la communication, on en reparlera souvent et longtemps et il y aura des modifications. »  Mme Riamon apporte son encouragement et donne l'engagement d'Osez Roanne si les dépenses sont bien maîtrisées. Sarah Brosset s'inquiète de l'avenir de l'espace Saint-Louis face à cette création et de la venue d'enseignes concurrentes au commerce local.

L.P.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide