Fermer la publicité

L'Epase proposera 2 500 M2 de bureaux à de jeunes entreprises

Loire le 07 décembre 2015 - Denis Meynard - Immobilier et BTP - article lu 570 fois

L'Epase proposera 2 500 M2 de bureaux à de jeunes entreprises
Pierre Vurpas & Associés - L'agence Vurpas a été retenue pour concevoir l'aménagement de La Grand usine créative.

Une SCI commune avec la CDC a été créée pour gérer la future Grande usine créative du site Carnot.

Opérationnel depuis 2007, l’Etablissement public d’aménagement de Saint-Etienne (Epase), chargé d’accompagner la reconversion de la ville, pour qu’elle regagne de l’attractivité économique et résidentielle, est entré dans une nouvelle phase. Après la période 2007-2014 sur laquelle il a reçu une dotation de 120 M€ pour assurer le fonctionnement de cette structure d’une quarantaine de personnes et surtout pour financer ses opérations d’aménagement, un nouveau budget lui a été alloué pour la période 2015-2020.

Gaël Perdriau, qui préside l’Epase, se déclare satisfait « d’avoir convaincu l’Etat d’augmenter sa participation ». Le montant est passé de 32 M€ à 40 M€. Ce qui représente en fait un supplément de moyens de 16 M€ sur un total de 80 M€. Car les quatre collectivités territoriales qui participent à son financement ont accepté de continuer à apporter ensemble l’équivalent de la part de l’Etat. Elle est de 20 % pour la Ville de Saint-Etienne et de 10 % pour l’agglomération, le Département et la Région. Parmi les autres évolutions notables, le décret créateur de l’établissement public, qui prévoyait une fin d’activité en 2021 a été modifié. Cette date a été retirée, « afin d’ouvrir sur un horizon plus lointain », indique Pascal Hornung, son directeur général.

Le nouveau décret autorise la création de filiales. Ce qui vient d’être fait avec la SCI Manufacture, détenue à 51 % par l’Epase et à 49 % par la Caisse des Dépôts. Quelque 11 M€ vont être investis dans cette société qui va faire l’acquisition du Bâtiment de l’Imprimerie, long de 230 m, entièrement rénové et dont les 4 700 m2 de bureaux sont déjà loués. En 2016, cette société commune va réhabiliter le premier étage, soit 2 500 m2 d’un bâtiment perpendiculaire à la Platine de la Cité du Design, baptisé « La Grande usine créative ». A partir du premier trimestre 2017, des espaces de 20 à 60 m2 seront proposés à de jeunes entreprises. Dont une partie constituera une pépinière gérée par Saint-Etienne Métropole. Afin que le lieu soit convivial, des espaces de coworking seront créés pour favoriser les inter-actions entre ses différents utilisateurs, comme au Mixeur du quartier créatif.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide