Fermer la publicité

L'Epase et la Caisse des Dépôts associés pour développer l'économie créative

Loire le 04 décembre 2014 - Emilie Massard - Économie - article lu 550 fois

L'Epase et la Caisse des Dépôts associés pour développer l'économie créative
Pascal Hornung, directeur général, Gaël Perdriau, président de l'Epase et Patrick François, directeur régional de la Caisse des Dépôts, ont formalisé leur partenariat (© Emilie Massard)

L'opération concerne pour le moment le bâtiment de l'Imprimerie sur le site de la Manufacture, qui accueille déjà de nombreuses entreprises, et un deuxième bâtiment, baptisé l'Imprimerie 2, qui sera rénové et dédié à l'accueil d'entreprises créatives.

Et pour mieux gérer le développement de ces espaces, l’Epase (Etablissement public d'Aménagement de Saint-Etienne) a trouvé un partenaire prêt à soutenir cette opération dans le cadre d’un co-investissement, à savoir la Caisse des Dépôts.
Et puisqu’il est question d’innovation, les deux structures ont choisi une solution assez inédite, notamment pour un Etablissement public d’Aménagement. Elles vont en effet créer une SCI dont la première action sera d’acquérir le bâtiment de l’Imprimerie, puis  les 2 500 m² de l’imprimerie 2. « Seuls, nous n’aurions pas eu les moyens de lancer l’opération de rénovation de l’Imprimerie 2, explique Pascal Hornung, directeur général de l’Epase. La création de la SCI et la vente des bâtiments nous permettra de récupérer des fonds pour les réinvestir dans la 2e opération.  » Les deux structures prévoient d’apporter 2,5 M€ chacune dans le capital de la SCI, qui assurera ensuite son autonomie financière grâce aux revenus locatifs. L’Imprimerie 2, qui devrait voir le jour d’ici fin 2016, accueillera une nouvelle pépinière d’entreprise de 2 500 m². Le projet doit être réalisé pour un budget de 3,5 M€, travaux compris.
Saint-Etienne Métropole recevant déjà beaucoup de demandes de la part de petites entreprises, les partenaires ont décidé de proposer une offre locative à court terme, en attendant la livraison du projet. A terme, la Caisse des Dépôts et l’Epase prévoient de se désengager de la SCI, fidèles à leur volonté d’utiliser cette structure uniquement comme un outil de développement et de consolidation des activités créatives dans ce quartier.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide