Fermer la publicité

L'écologie fait salon à Eurexpo

Rhône le 20 février 2015 - Charlotte Mounard - Sciences, Santé, Environnement - article lu 367 fois

L'écologie fait salon à Eurexpo
Primevère - 25 000 visiteurs sont attendus cette année

La 29e édition du salon Primevère a lieu du 20 au 22 février à Lyon-Eurexpo. Trois jours de convivialité pour sensibiliser le public sur les questions environnementales, au sens large.

Chaque année, lors du dernier week-end des vacances d’hiver, un salon d’envergure insuffle un petit air de renouveau… à sa manière. Manifestation militante conduite par des bénévoles passionnés, « dédiée aux solutions alternatives, écologiques et solidaires », Primevère s’est toujours attachée à délivrer un message engagé, en traitant l’environnement sous toutes ses formes : du simple moyen de se nourrir à la façon de s’habiller, de se comporter avec les autres ou encore de traiter la Terre et ses ressources…

Pour l’association présidée par Alain Dorieux, l’évolution a été fulgurante : après avoir suscité l’intérêt de 500 personnes lors de sa première édition, le salon prévoit d’accueillir plus de 25 000 curieux cette année.

Dans sa quête de sensibilisation du public, Primevère axe cette année sa thématique sur la financiarisation, avec le « carnaval des sous » et, comme de coutume, le public pourra partir à la rencontre de quelque 500 exposants, prêts à délivrer leurs secrets sur les moyens de vivre autrement.

Les enfants s’en donneront à cœur joie dans un espace de 800 m2, où leur seront inculquées les notions de non-violence et de coopération, à travers le jeu et les rencontres.

Mais ces trois jours feront aussi la part belle aux conférences, avec la présence, entre autres, de la journaliste Marine-Monique Robin, de José Bové et de Paul Watson, fondateur discret de Sea Shepherd.

Parmi les incontournables cette année : le troc de graines, permettant d’échanger sur les différentes méthodes de production, la « Zone blanche », tente de repos visant à sensibiliser les visiteurs sur l’impact des ondes, ou encore « Envie d’agir », un espace de rencontre favorisant les échanges entre les gens intéressés par le bénévolat et les associations à la recherche de « force vive. »

 

Entrée : 6 €, 8 € ou 10 € (à l’appréciation de chacun).

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide