Fermer la publicité

L'école lyonnaise à l'affiche de la salle des ventes

Loire le 28 mars 2015 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Expositions - article lu 450 fois

L'école lyonnaise à l'affiche de la salle des ventes
DR - Une plage de Méditerranée d'Adolphe Appian

Huiles, dessins, aquarelles, gravures de l'école lyonnaise notamment, objets de collection, sculptures, céramiques, faïences, verreries, laques d'Extrême Orient, armes, livres anciens, bijoux, mobilier époque et style, seront adjugés le 28 mars sous les marteaux de Mes Véronique Ingels et Olivier Lalonde.

Une plage de Méditerranée est une très belle huile sur toile (1 200-1 500 €). Adolphe Appian (1818-1898) a croqué la scène vers midi. Tonalités dominantes : ocres dorés, bruns. On note des arbres verts, les toits aux tuiles rouges, une barque sur le sable, le ciel en écho à la mer. « Point de personnage dans ce paysage paisible », explique Me Olivier Lalonde. Intéressant  pastel d’Émile Noirot (1853-1924) : Paysage des gorges de la Loire, daté 1912. Le peintre a planté en hiver son chevalet entre Villerest et Vernay. Arbres nus, terre gorgée d’eau. Me Lalande montre une huile/toile lumineuse, Le Moulin de Cornillon  (1 400 €)  de Louis Dinet,  membre des Amis des Arts. Une gouache de Montet, La charrette (1 500-1 800 €). Des lithos, prix de départ 400 € : Nature morte à la bouteille de Buffet, Sindbad le Marin de Dali. Des sculptures : belle Vierge de Goa. De Gaudez (Lyon 1845-Neuilly 1902), La bonté, chryséléphantine (1 500 € et plus). Aérienne, la Danseuse en marbre blanc, école française prix de départ 3 500 €… Et aussi des verreries, des arts d’Asie, des faïences, du mobilier, des armes, des bijoux… Et une lunette astronomique, Mailhat R. Ateliers, début XXe (6 000 €).

 

Béatrice Perrod-Bonnamour

Hôtel des ventes, 23, rue Benoît Malon à Roanne. À voir le 27 mars de 15 h 30 à 19 h, le 28 mars de 10 h à 12 h. Vente le 28 mars à 14 h 30.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide