Fermer la publicité

L’eau de l’Agglo sous haute surveillance

Isère le 06 mars 2014 - Jacques Savoye - Nord-Isère - article lu 551 fois

Vulnérables aux pollutions accidentelles : tel est le point faible des captages d’eau potable qui alimentent la plupart des communes relevant de la Communauté d’agglomération.

Les captages du Vernay, proches du nœud autoroutier de Coiranne et qui abreuvent essentiellement Bourgoin-Jallieu, sont du nombre comme ceux du Loup et de la Ronda, dans le secteur Ouest de l’agglomération. Une situation que les élus communautaires ont évoquée lors de leur dernière session, le 25 février. D’où la mise en oeuvre d’une ressource de secours permettant de pallier, en cas de besoin, la défaillance des captages principaux. « Mais l’enjeu est également de protéger ces ressources mobilisables à moyen terme pour garantir une qualité des eaux brutes le jour où la collectivité en aura besoin. Deux ressources sont déjà identifiées pour répondre à ce besoin. Il s’agit du site de la Chana, à Satolas et Bonce, et de celui de la plaine du Catelan, près de Saint-Savin » explique Alain Berger, vice-président de l’Agglo. Des essais de pompage suivis d’une campagne de mesure de la qualité de ces eaux vont donc être entrepris. Une opération d’un coût de 228 500 € que l’Agence de l’eau devrait subventionner à hauteur de 50%.
Le captage du Vernay, lui aussi, est sous les feux de l’actualité. « C’est une ressource stratégique qui alimente près de 45 000 habitants, soit la quasi-totalité de Bourgoin-Jallieu et plusieurs communes limitrophes » dit-on encore. Sur ce site, la découverte d’un troisième puits de forage en dehors du périmètre de protection amène la collectivité à engager des études de faisabilité technique. Ici aussi, des pompages d’essai sont programmés tout comme l’est le suivi des niveaux de la nappe phréatique. Enfin, tandis que l’on constate que 2% des habitants de l’agglomération reçoivent une eau de qualité médiocre (Crachier, Nivolas-Vermelle, La-Verpillière et certains hameaux de Four sont concernés),  de sérieuses fuites sont constatées sur plusieurs réseaux de distribution d’eau potable. Des actions pour les juguler, avec la pose de compteurs de sectorisation, vont être entreprises à Bourgoin-Jallieu et à Domarin.  A Nivolas-Vermelle et à Ruy-Montceau, c’est la recherche de ces fuites qui va être poursuivie et accélérée.

Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide