Fermer la publicité

L’amicale laïque Chapelon découvre ses nouveaux locaux

Loire le 27 février 2014 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 2655 fois

L’amicale laïque Chapelon découvre ses nouveaux locaux
Le bâtiment se veut très ouvert sur la place Jacquard (© Georges Rivoire)

Avec la requalification de la place Jacquard, l’îlot Gachet en cours de recomposition et les rénovations d’habitations qui se poursuivent, la reconstruction de l’amicale laïque Chapelon était un projet phare dans la rénovation du quartier menée par l’Epase et la Ville de Saint-Etienne.

Ce nouvel espace doit participer au renforcement de l’attractivité du quartier en en faisant un lieu de vie incontournable et convivial du centre-ville stéphanois. Une reconstruction qui vient de s’achever et qui a pu être inaugurée en présence de nombreux habitants du quartier qui investiront bientôt les lieux.
Un bâtiment conçu par l’architecte Clément Vergély de plus de 1 000 m² sur 4 niveaux, dont 3 ouverts au public comprenant 4 salles d’activités mutualisées, s’élève donc désormais dans l’angle nord-est de la place Jacquard. « Un projet à la fois discret et fort sur plan architectural, offrant à l’amicale une image résolument contemporaine tout en s’intégrant subtilement aux façades à fort caractère patrimonial de la place. » En ce qui concerne l’aspect thermique, la construction répond aux normes BBC+. Le bâtiment permettra de regrouper toutes les activités de l’amicale Chapelon et de continuer à proposer de nombreux services aux habitants du quartier, avec son architecture très ouverte sur la place.
La construction a été réalisée pour un budget de 2,7 M€ HT, financée par l’Epase et ses partenaires dans le cadre du réaménagement de la Zac Jacquard/Gachet (l’Etat à 50 %, la Ville de Saint-Etienne à 20 %, et Saint-Etienne Métropole, le conseil général et la Région à 10 % chacun). En ce qui concerne les locaux actuels que l’amicale laïque s’apprête à quitter, rue Benoît Malon, ils seront démolis et feront partie de la recomposition de l’îlot Gachet avec la réalisation d’un jardin de 6 000 m² et la construction du nouveau gymnase dont les travaux sont imminents.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide