Fermer la publicité

L'alternance à l'honneur à Bourgoin-Jallieu

Isère le 22 octobre 2015 - Arnaud DE JUBECOURT - Services - article lu 99 fois

L'alternance à l'honneur à Bourgoin-Jallieu

100 diplômés 2015 de l'alternance ont reçu début octobre une médaille récompensant leur parcours réussi. Médaille décernée par à la salle polyvalente de Bourgoin-Jallieu par Jean-Paul Bonnetain, préfet de l¹Isère, et Philippe Reynaud, conseiller régional.

L’alternance est un système de formation comportant une phase pratique et une phase théorique qui alternent. Elle propose deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation, passés entre l'alternant, l'employeur et l'établissement de formation.

Nouvelle voie royale pour les jeunes étudiants, elle concerne tous les niveaux, y compris les plus élevés :  master 2 ou ingénieurs. L’alternant reçoit une rémunération ; sa formation est payée par l’entreprise, tandis que celle-ci bénéficie d’aides de la Région et de l’Etat, et d’un futur salarié formé sur mesures. Un partenariat gagnant gagnant, puisque selon certaines études (Apec) le taux d’embauche est plus élevé que par les voies traditionnelles et les salaires supérieurs, avec des recrutements en douceur pour l'entreprise qui peut tester longuement son collaborateur, réputé travailleur.

Solution idéale ? Sans doute. Pourtant, les chiffres plafonnent : en Isère, le nombre de contrats est passé de 7 692 à 7 416, en baisse de 3,6 %, due à une chute de 14 % du nombre de contrats de professionnalisation (le plus coûteux pour l’entreprise). Les causes semblent à rechercher davantage du côté entreprises que du côté des formations ou des candidats, toujours plus nombreux. Un chef d’entreprise témoigne : « si le salaire d’un alternant est très raisonnable (inférieur au Smic), son temps de travail est réduit par rapport à un autre salarié, du fait du temps de formation ; et le coût de la formation, principalement pris en charge par l’entreprise, vient s’ajouter. Si à long terme, beaucoup s’y retrouvent, l’investissement à court terme parait lourd à certains patrons, malgré les aides ».

C’est donc pour redynamiser la filière et remotiver ses acteurs que l’événement à été organisé, dans le cadre de la Charte de promotion de l'alternance en Isère et de la nouvelle Convention-cadre pour le développement de l'apprentissage en Rhône-Alpes. Le tout dans une ambiance festive, marquée par une fierté palpable des participants, soulignée à plusieurs reprises dans les discours en présence des familles, de personnes des entreprises et des centres de formation.

Arnaud de Jubécourt



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide