Fermer la publicité

L’Agglo avec l’économie sociale et solidaire

Isère le 01 mars 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 698 fois

L’Agglo avec l’économie sociale et solidaire
Alexandre Iacconi, Muriel Naud et Frédéric Chazal, du Troqu-Et Numérique (D.R.)

Associations, coopératives et mutuelles partagent un mode d’entreprendre fort différent de l’économie traditionnelle : l’économie sociale et solidaire.

Une formule qui pèse de tout son poids en Rhône-Alpes où elle représente plus de 210 000 emplois. Sur le territoire de l’agglomération, et selon l’étude menée par la Chambre régionale d’économie sociale et solidaire, elle concerne environ 3 100 salariés qu’emploient 255 établissements, majoritairement associatifs. Depuis 2011, la Communauté d’agglomération a mis en place des plans de développement en direction de cette économie sociale et solidaire, la professionnalisation des structures n’étant pas la moindre. Pour 2014, la Capi lance un  nouvel appel à projets. « Il s’agit d’encourager l’innovation sociale, la mutualisation, la coopération entre structures et favoriser l’expérimentation de formes innovantes d’activités économiques avec un fort ancrage territorial » explique Nicolas Sielanczyk. A Bourgoin-Jallieu, le Troqu-Et Numérique, place Charlie-Chaplin, répond à cette définition. « C’est un centre de ressources itinérant dont l’objectif est la démocratisation des usages du numérique auprès du grand public dans l’une ou l’autre des 23 communes de l’agglomération » précise Nicolas Sielanczyk. Dans le cadre de la coopération qui s’engage avec la Capi, et en échange d’une subvention de 19 600 €, le Troqu-Et Numérique (fondé et dirigé par Muriel Naud, Alexandre Iacconi et Frédéric Chazal) a programmé pas moins de 15 interventions sur le territoire. Elles donneront lieu à autant d’enregistrements vidéo ainsi qu’à 3 clips de restitution des événements. « Cette démarche permettra d’aller au plus près de la population pour diffuser les nouveaux usages du numérique dans leur globalité et non pas sous l’angle de l’informatique traditionnelle » dit-on encore du côté de l’Agglo.

J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide