Fermer la publicité

Julien Vachez aux commandes de la Jeune chambre économique

Loire le 20 février 2015 - Daniel BRIGNON - Actualités - article lu 515 fois

Julien Vachez aux commandes de la Jeune chambre économique
Daniel Brignon

Chaque année la Jeune chambre économique renouvelle sa présidence. Elle a été confiée à Saint-Étienne pour 2015 à un jeune chef d'entreprise, Julien Vachez.

C’est une règle du mouvement international que de renouveler chaque année la gouvernance des Jeunes chambres économiques. Pour offrir à chacun l’occasion de prendre des responsabilités dans cette association réservée aux jeunes de 18 à 40 ans, qui se donne pour objectif « d’offrir aux jeunes des opportunités d’agir pour des changements positifs ».
C’est ainsi que Julien Vachez, adhérent à la Jeune chambre économique de Saint-Étienne depuis 2012, vient d’en prendre la présidence pour l’année 2015. Il succède à Sophie Tabourin, entrée en même temps que lui dans le mouvement en 2012. Ils étaient alors au nombre de quatre membres seulement dans l’association, qui en compte aujourd’hui douze.
Le développement de l’association, engagé depuis deux ans, est l’un des buts poursuivi par Julien Vachez à la présidence avec un objectif d’atteindre à la fin de l’année les 18 ou 20 membres. Julien Vachez se propose en outre de développer les partenariats, qui ont une justification « basiquement financière », mais auxquel il veut donner une autre dimension, à travers la constitution d’un club des partenaires, lieu de rencontre et d’échanges constituant à ses yeux un outil de développement économique.
Le nouveau président hérite en outre de plusieurs projets en cours d’élaboration. Le premier projet envisagé est la réalisation d’une campagne de communication nationale du territoire de Saint-Étienne, qui souffre d’un déficit d’image. Elle devrait se traduire, dans le courant de l’année par l’achat d’espace dans un quotidien gratuit national couplé avec la diffusion d’un spot promotionnel dans les cinémas de France. Un autre projet d’importance va occuper encore le président de la JCE, l’accueil à Saint-Étienne de l’Université d’été des JCE de Rhône-Alpes et par anticipation d’Auvergne, le 4 juillet prochain. Une autre manière de valoriser le territoire stéphanois auprès d’une centaine de congressistes.

« Quand on vient à Saint-Étienne, il est fréquent qu’on y reste »

Âgé de 36 ans, Julien Vachez est arrivé de la Drôme à Saint-Étienne pour y suivre des études en alternance à l’ISTP. Diplômé ingénieur des Mines en 2004, il intègre le groupe Coralu à Lyon comme chargé de la planification et l’ordonnancement. Saint-Étienne lui tend à nouveau les bras, car c’est là qu’il viendra s’installer à son compte dans une structure de conseil, plus spécialement orientée sur l’accompagnement à la création d’entreprise. Puis après de trois ans de stage professionnel il vient de s’associer dans le reprise d’un cabinet d’expertise foncière, agricole et forestière, transféré sous le nom de Fonsylve de Montbrison à Saint-Étienne, désormais sa ville d’attache.
Julien Vachez s’est peu après déterminé à « relever le challenge » de cette présidence de la JCE, une opportunité d’exercer une responsabilité au service du développement du territoire qui est tout l’objectif de la CCE.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide