Fermer la publicité

Journée des maires : l’appel au rassemblement

Loire le 25 septembre 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 479 fois

Journée des maires : l’appel au rassemblement
La rentrée politique des élus réunis à la foire de Saint-Etienne (© G.R.)

Observant le fossé qui « se creuse inexorablement avec la tête de l’Etat » et le recours dans un mouvement symétrique des citoyens aux élus de proximité, le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, s’adressait à ses homologues ligériens en appelant au « rassemblement » des élus, à « une union au service des habitants du territoire, qui valorise l’extraordinaire potentiel de la Loire et de l’agglomération stéphanoise ».

« Pour des dossiers aussi importants et structurants pour le territoire ligérien, tels que l’A 45, la candidature French tech ou encore le contrat de plan Etat-Région… nous avons besoin d’unir nos forces et nos compétences. Ensemble pour être plus forts, plus résistants face à cette crise économique, sociale, morale, et pour faire de notre département un territoire qui avance, progresse et s’inscrit résolument vers l’avenir », ainsi qu’en témoigne le design « figure de proue » qui permettra « à la Loire et la région stéphanoise de rentrer dans le XXIe siècle. »
Le maire de Saint-Etienne n’était pas démenti par Benjamin Loyauté, invité d’honneur de cette journée des maires, en sa qualité de co-commissaire de la Biennale du design 2015. « A travers le design et l’énergie développée à la Cité du design, Saint-Etienne s’est dotée d’une identité internationale », affirmait le commissaire d’expositions dans de nombreuses manifestations internationales qui reconnaît bien la Biennale stéphanoise comme l’une d’elles, avec une thématique particulièrement choisie : le beau. « C’est une première mondiale, dit-il, personne n’a su s’affronter à cette notion de beau depuis les années 1960, aussi tous les projeteurs seront-il mis sur Saint-Etienne en 2015, de Chine, des Etats-Unis et d’Amérique du Sud… »
Unité de vue, c’est encore sur ce thème que le président du conseil général, Bernard Bonne insistait à son tour. « Il faut que nous ayons tous ensemble le même but, Département et Région, que nous ayons un seul objectif pour ne pas subir la réforme territoriale mais au contraire l’anticiper. Il faut se battre ici pour proposer des réformes, indispensables afin de clarifier les compétences et développer des économies sans augmenter les dépenses publiques. Dans notre département, c’est ensemble que nous allons gagner. »
Un message auquel se ralliait volontiers Jean-Louis Gagnaire, député et vice-président du conseil régional, qui relevait dans la réforme territoriale l’objectif de « gérer mieux avec moins d’argent ». Une réforme, dit-il  « extrêmement importante pour la Loire », qui se trouvera au centre de la nouvelle grande région Rhône-Alpes-Auvergne. La Loire qui doit réaffirmer sa primauté dans les secteurs d’avenir comme précisément le design. « Le design en région Rhône-Alpes, déclare-t-il, c’est à Saint-Etienne qui a vocation à irriguer toute la région. Saint-Etienne doit devenir le centre national et international de ressources en matière de design. »
« Nous avons su dans la Loire nouer un dialogue fort et constructif entre les services de l’Etat et le monde économique », soulignait Fabienne Buccio, préfète de la Loire en conclusion des discours adressés aux maires rappelant les chantiers à venir qui concernent les collectivités : le Contrat de projet Etat-Région ; l’élargissement de la coopération intercommunale qui doit se soumettre à la nouvelle règle d’un minimum de 20 000 habitants pour chaque EPCI d’ici 2017 : « La carte de la Loire devra se poursuivre… » ; l’émergence d’une nouvelle région « puissante sur le plan géographique, économique, démographique, dans laquelle la Loire aura une position stratégique ». La préfète ne niait pas la baisse de la Dotation globale de fonctionnement aux collectivités poursuivie jusqu’en 2016, « un effort indispensable pour le redressement des comptes publics », tout en soulignant en contrepartie, en direction des « territoires fragiles », le doublement annoncé des dotations de péréquation.

Daniel Brignon


Le nouveau LoirElus est arrivé

Jean-François Barnier, président de la Fédération des maires de la Loire présentait à l’occasion de ce rassemblement d’élus le nouveau guide LoirElus, annuaire détaillé de l’ensemble des collectivités du département profondément renouvelé cette année à la suite des élections municipales.
Cette nouvelle édition, la sixième, du guide LoirElus, parcourt sur 384 pages l’ensemble des collectivités territoriales, communes, EPCI, syndicats intercommunaux, ainsi que les organisations socio-économiques.
Il est réalisé en partenariat entre la Fédération des maires de la Loire et notre hebdomadaire L’Essor Affiches.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide